Test : Green for oil de Sennelier

C’est un article que j’aurai du écrire depuis bien longtemps, car c’est vraiment un produit novateur qu’a créé la marque Sennelier. Toutefois, je ne regrette pas cette attente, cela m’a permis de prendre un vrai recul sur les premiers tests que j’avais fait.
Grand pari, et une vraie réponse a une attente du marché. Il y a de plus en plus de personnes qui abandonnent l’huile à cause de problème d’allergie. Mais que faisons-nous pour ce qui ne veulent pas changer de médium, les afficionados de l’huile.

Alors que le marché s’est, dans un premier temps, orienté vers des peintures plus naturelles comme Winsor et Newton avec ARTISAN, Royal Talens avec la COBRA, la marque Sennelier a pris le problème par un autre bout, celui des auxiliaires à l’huile.
Dans un contexte de raréfaction des matières premières, de sensibilisation à la protection de l’environnement et sous la pression des réglementations, les fabricants de produits Beaux-arts manifestent un intérêt croissant pour les biosolvants, issus de matières premières renouvelables d’origine végétale.
En effet, les solvants biosourcés représentent une alternative aux ressources fossiles sensée prévenir des risques en matière de santé, de sécurité et d’environnement.
Il y a bien certain solvant à base de citrus, mais objectivement je les trouve quand même agressifs pour l’homme.
L’approche de Sennelier est plus douce, plus proche de l’environnement et de l’humain.
Green For Oil – Qu’est-ce c’est ?
Source : SENNELIER.FR
Ce sont des produits d’origine naturelle : issus de matières premières végétales, animales ou minérales. Ils sont respectueux des critères sanitaires et environnementaux, car leur conception s’inscrit dans une démarche de développement durable. Les matières premières proviennent de plantes oléagineuses (colza, tournesol, soja, lin) telles que les huiles végétales, de plantes sucrières (pomme de terre, blé, orge, avoine…) Leurs principales fonctionnalités restent identiques à celles des solvants classiques.
Une gamme complète de produits pour peinture à l’huile non-toxique et biodégradables :
• Médium gel à peindre
• Médium liquide à peindre
• Diluant
• Nettoyant liquide (pour pinceaux)

Test : Green for oil de Sennelier

MON AVIS
L‘odeur : L’odeur est agréable un peu huileuse, certaines personnes disent printanière. Elle n’est pas entêtante et permet de peindre tranquillement, même dans un lieu clos, ou partiellement aéré. Donc fini de peindre dans une pièce fenêtres ouvertes à grand vent même en Hivers.
Test : Green for oil de Sennelier
Maintenant, j’ai testé ce produit en le comparent à un auxiliaire à l’huile de la même marque.
Le Diluant
Il a une consistance d’un liquide gras, moins fluide et plus opaque qu’une essence de térébenthine ou qu’un white-spirit.
Ce diluant remplace l’essence de pétrole pour la dilution de vos peintures à l’huile. Utilisez le diluant “Green for Oil” comme tout autre diluant classique. Mélangez la substance à votre pâte afin de fluidifier la matière et faciliter votre esquisse en début d’œuvre.
Dans le cas d’un mélange de couleurs, son coté gras ressort effectivement, car les couleurs restent légèrement brillantes, alors qu’avec les diluants traditionnels, les couleurs deviennent mates.
Le mélange est agréable à faire, mais attention, il faut utiliser très peu de diluant autrement vous aurez un temps de séchage beaucoup trop long, de plus la qualité du produit et son utilisation, ne nécessite pas la surconsommation.
Dans ces conditions d’utilisation, le temps de séchage est de 1 jour, pour les personnes pressées passez votre chemin, ce produit n’est pas pour vous.
Vous ne pouvez pas travailler aussi vite qu’avec un diluant traditionnel.
Les Médiums
En ce qui concerne les médiums à peindre fluide ou en pâte, nous sommes dans les mêmes constations qu’avec le diluant.
Nous avons un produit qu’il faut apprendre à maîtriser, pour en tirer les meilleurs profits.
Mais, c’est aussi parce que la plupart d’entre nous utilisons mal, les médiums et nous ne les connaissons pas vraiment.
Je vous rappelle qu’un médium à peindre, n’est pas comme de l’eau pour l’acrylique, un fluidifiant. La définition est :
Il permet de régler la viscosité de la pâte, sa siccativité, sa transparence, son état de surface lisse ou rugueux, brillant ou mat.
Dans le cas des médiums à peindre Green for oil,
Le médium liquide va vous permettre de régler la viscosité de la pâte, jouer avec sa transparence, et la rendre brillante de façon régulière. Mais attention, je le répète, utilisez très peut de médium.
Das le cas de gel à peindre, il va vous permettre de donner une meilleure constitutions à votre pâte, va vous permettre de faire des effets de matière.
Conclusion
Je trouve que c’est une bonne alternative, ces produits seront appréciés pour ceux qui peignent alla prima, dans le frais. Pour les gens pressaient qui veulent avoir fini avant d avoir commencé, ces produits ne vous conviendront pas.
Les PLUS
Biodégradable et non-toxique.
Agréable à l’utilisation.
Transportable en avion !
Pratiquement sans odeur
Le prix n’est pas beaucoup plus élevé qu’un médium traditionnel de la marque.
Les MOINS
Il faut un temps d’appréhension des produits, en effet le dosage entre solvant et peinture est important, il faut souvent en mettre peu pour une meilleure utilisation, ce qui vous le remarquerez devient un avantage après la maîtrise du produit.
Un temps de séchage un peu plus long, je n’ai pas osé ajouter un siccatif.
Des conditionnement qui s’arrêtent aux 250 ml, nous aurions aimé du 500 ml et Litre.
 

Test : Papier aquarelle l'Héritage CANSON

J’ai reçu récemment de la part de la papeterie Canson, une demande de test produit, un papier aquarelle nommé « Héritage ».
Test : Papier aquarelle l’Héritage CANSON
La première question que je me suis posé, c’est pourquoi sortir un nouveau papier (sorti en 2016).
Je me suis rappelé que cette marque leader sur le marché français en matière de vente de papier d’art, n’avait plus de papier d’aquarelle prestigieux.
Aucun papier de la qualité d’ARCHES n’étant disponible, ils ont dû se rabattre sur leur service R&D, (Recherche et développement).
Pour bien connaître le service de chez CANSON, ils maitrisent parfaitement les qualités du papier ARCHES, ils ont aussi les machines pour ce type de papier (machine à forme ronde), mais ils sont obligés de faire pareil ou  mieux que ARCHES.
Test : Papier aquarelle l'Héritage CANSON
L’ont-ils fait, c’est ce que je vais tenter de vous expliquer dans la suite de cet article.
J’ai fait ce test sans aucun apriori car je ne suis pas un pur Aquarelliste, donc c’est plus facile pour moi.
Juste pour info, quand un artiste test un nouveau produit, il a souvent des difficultés à l’appréhender. L’être humain n’aime pas le changement J
Son aspect général, il ressemble beaucoup à son concurrent direct :
Sa couleur : Une couleur blanc laiteuse, ce n’est pas un « blanc, blanc », ce qui est logique car pour arriver à avoir un blanc parfait, il faut souvent jouer au petit chimiste, là c’est la couleur naturel du papier 100% coton.
Son touché : Les trois textures disponibles sont Grain fin, Grain Satiné et Grain torchon. Ces textures sont similaires à ce que l’on trouve chez les autres parques, avec toutefois, un grain fin un peu plus prononcé.
Je vous rappelle que si vous êtes débutant, optez pour le grain torchon, on voit moins les erreurs et défauts, et évitez absolument le grain satiné, vous allez à la catastrophe.
Mouillé : Si vous travaillez mouillé à cœur, alors comme pour tout papier, je vous conseille vivement de le tendre, autrement vous aurez un léger problème.
Phénomène classique, les fibres qui composent le papier, quand vous le baigniez dans l’eau elles se gorgent d’eau, gonflent et se déforment.
Jusque-là rien de grave, le problème surgi surtout au moment du séchage de la feuille. En effet, les fibres gonflées et déformées par l’eau, ne peuvent reprendre leur place correctement si le papier n’a pas été tendu au préalable. C’est le cas pour pratiquement toutes les feuilles de papiers aquarelle de 300grs.
Liquide de masquage : Je n’ai pas testé toute les marques sur ce papier, mais certain liquide de masquage accroche le papier voire le déchire, comme celui de la marque TALENS, mais pas celui de la marque PEBEO, ni celui des chez DALER.
Je ne suis pas sûr que cela soit un problème propre au papier.
Mais je vous conseille de faire un test sur le bord de votre feuille avant de vous attaquer à la feuille entière.

Test : Papier aquarelle l’Héritage CANSON

J’ai essayé ensuite le papier GRAIN FIN 300 grs, en mouillé sur mouillé, mouillé sur sec et sec sur sec.
Sec sur Sec :
Le fait de travailler sec sur sec a laissé au papier toute sa colle, ce qui permet de travailler des traits fins et précis, c’est le cas sur ce papier. Quand vous voulez un peu plus faire pénétrer votre pigment, il suffit de mouillé un peu plus le pinceau, en le frottant doucement vous enlevez partiellement la colle, ce qui aide la couleur à pénétrer le papier. Dans cet exercice le papier se tiens bien et répond à nos exigence.
Note : le papier aquarelle s’il n’est pas encollé, il ressemble à un buvard, et vous auriez beaucoup de difficultés à le travailler. Généralement cette colle est une gélatine. Les fabricants encolle soit à cœur, soit en surface.
Mouillé sur Sec :
Le papier absorbe parfaitement l’eau, comme je l’ai mentionné si dessus. Les traces des coups de pinceau disparaissent rapidement. La couleur se diffuse uniformément.
Le plus – Je ne sais pas quelle technique d encollage, ils utilisent, mais j’ai remarqué que tout en pénétrant parfaitement et uniformément le papier, ma consommation de matière et moindre par rapport à d’autres papiers.
Mouillé sur Mouillé :
La couleur, là aussi se diffuse parfaitement. Il est très agréable de laisser courir son pinceau sur le papier, de pousser la couleur, et de tenter de maitrise son chemin.
Petit défaut remarqué en bout de course, le pinceau marque le papier, il faut rapidement le remouillé pour effacé la trace.
Repenti :
Les repentis sont bons, voire même très bons. Mais il faut quand même maitrisait parfaitement la technique, l’eau est votre amie, comme votre ennemie si vous ne savez la dompter.
 
MON AVIS :
Dans l’ensemble, j’aime bien ce papier, il répond aux attentes des aquarellistes même des plus exigeants.
Il laisse place à l’erreur.
Il peut servir de terrain jeu pour ceux qui ont le gout de l’aventure ou qui sont à la recherche de leur propre style.
 
Les moins :
Attention à ceux qui utilisent des feutres, le temps de séchage à l’air plus long que d’habitude, ce qui peut  engendrer des bavures.
J’ai lu beaucoup d’avis négatif à propos de son prix. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ce qui s’écrit à ce propos.
Nous avons ici un papier de grande qualité, qui plait ou qui ne plait pas, là c’est une affaire de goût, mais son prix est dans la fourchette du marché. Il est fabriqué  en France.

Ma Conclusion sur Papier aquarelle l’Héritage CANSON

Je trouve que Canson a réussi son pari celui de reconquérir une place qu’elle avait perdu.
Le papier aquarelle HERITAGE n’a pas à rougir face à ces principaux concurrents, pour les habitués du papier ARCHES, après un petit temps d’adaptation, vous aimerez j’en suis sur vous amuser sur ce nouveau support.
Bonne création
Thierry
 
 

Les couleurs LEROUX – Histoire et Test

J’ai profité d’un déplacement professionnel en bourgogne, pour visiter la fabrique de peinture à l’huile LEROUX.
Cette fabrique artisanale remonte à l’année 1910.

Les couleurs LEROUX – Histoire et Test

LES ORIGINES : Les couleurs LREOUX la petite Histoire
 
C’est en Belgique à LAEKEN à coté de Bruxelles qu’est né MARTIAL LEROUX Créateur de la marque.
Fils d’un Maitre tapissier à la cour du roi des belges, peintre amateur et d’une mère flamande, la famille s’expatrie en France à Haumont (59), suite à un accident du père.
Martial Leroux y apprend le métier de peintre en bâtiment et se marie en 1913. Sa fille Jeanne naît en 1914.
Peintre autodidacte, il donne libre cours à son penchant pour la peinture artistique. Il commence à fabriquer ses propres couleurs.
Ses amis peintres les utilisent et les approuvent.
Les couleurs LEROUX sont nées.

Il crée l’Entreprise Leroux en 1910 à Hautmont. Il en assure la direction jusqu’en 1959, année de son décès. Sa fille Jeanne Leroux lui succède jusqu’en 1972.
Son gendre, Bruno Laporte, marié à Agnès Leroux, transfert l’entreprise familiale au Moulin de Villiers-sur-Tholon, en Bourgogne, dans le département de l’Yonne, qu’il gère jusqu’en 1997.
En 1998, le peintre Marcel Reynaud devient propriétaire de la Manufacture Leroux, qu’il déménage fin 2010 à Joigny, Bourgogne.
LA FABRICATION des Couleurs LEROUX
L’entreprise Couleurs Leroux, fabrique artisanalement de la peinture à l’huile depuis 1910.
Les méthodes de fabrication des couleurs restent à ce jour, inchangées.
L’utilisation de pigments minéraux (naturels ou éprouvés), mélangés à l’huile de lin, donne naissance à une peinture inaltérable dont la couleur, dans sa profondeur et sa luminosité est quasiment éternelle.
 
ETAPE 1 le Mélange de la couleur.
 
La première des étapes, c’est de mélanger le pigment avec l’huile dans un grand malaxeur, tout est pesé avec précision. Les recettes sont les mêmes depuis 1910. (voir photo ci-dessous)
Les couleurs LEROUX - Histoire et Test
 
ETAPE 2 : Le BROYAGE des Couleurs LEROUX
Deuxième étape, l’une des principales, l’affinement de couleur par broyage et pour cela la société utilise une TRICYLINDRE.
C’est dans cette étape que la peinture prend sa qualité finale.
Les couleurs LEROUX - Histoire et Test
Le nombre de passage de la pâte entre les rouleaux nécessaire dépend de la nature des pigments à broyer, ainsi que de la finesse de particules souhaitée.
Le diamètre des particules de pigment peut ainsi être réduit à moins de 10µm soit : 10 millièmes de millimètre.
La finesse de broyage d’une couleur permet d’obtenir une meilleure coloration et une pureté de la teinte.
 

ETAPE 3 : la mise en TUBE.
Avant la mise en tube, il est souvent conseillé de mettre au repos la pâte pendant au moins 6 mois. Cela lui permet de décanter le surplus d’huile.
Autrement, alors que pour la plus part de fabricant, tout est automatisé à partir de là, ici la mise en tube est entièrement faite à la main, à l’aide de cette machine, prévu à l’origine pour faire des saucisse.
Les couleurs LEROUX - Histoire et Test
Là aussi la fermeture du tube se fait à la main, voir la vidéo ci-dessous.
Les couleurs LEROUX - Histoire et Test
Les couleurs LEROUX – Histoire et Test

J’ai testé pour vous les COULEURS LEROUX.
En 2005, j’avais déjà testé cette marque et j’ai voulu savoir si la qualité était toujours là.
Les couleurs LEROUX font partie du top 5, des meilleures huiles extra-fines que l’on trouve sur le marché Français.
Elles sont de plus en plus connu du grand public, la société est passée de 1700 clients à plus de 5000, c’est dernières années. Signe du succès de cette marque pourtant non distribuée en boutique, vous ne la trouverez qu’en vente par correspondance ou en allant à la boutique à Joigny.
Les couleurs LEROUX ont indéniablement une luminosité exceptionnelle, elles sont réputées pour leur charge pigmentaire très élevée. C’était le cas il y a 12 ans, c’est encore le cas aujourd’hui.
Et quand vous partez d’une couleur pure et vous la mélangez avec du blanc, elle se dégrade lentement tout en gardant une forte luminosité.
La texture de la pâte est très agréables que cela soit sous le pinceau ou au couteau.
 
4 ETOILES = TRES HAUT DE GAMME – EXTRA-FINE
69 – couleurs extrêmement bien équilibré en teinte.
Une large gamme de terre que l’on ne trouve pas forcement dans d’autres marques.
OPACITE
51 couleurs opaques
15 couleur semi-opaque, semi-transparente
3 couleurs transparentes
PIGMENTS
63 couleurs mono-pigmentaires
3 couleurs conçues avec deux pigments
3 couleurs conçues avec trois pigments
 
TARIF
De 5,80 euros  à 34 euros, pour les tubes de 25 ml
Ce tarif reste très abordable par rapport à la qualité mais aussi par le peu de quantité que vous allez utiliser pour peindre.
 
Existe aussi en 25 ml, 60 ml et 175 ml.
 
Il existe chez couleurs LEROUX plusieurs gammes toutes aussi intéressantes avec des prix un peu moins élevés.( à partir de 4 euros)
Accédez à la boutique en cliquant sur le lien ci-dessous
BOUTIQUE COULEURS LEROUX
Dans tous les cas, il est indéniable que cette marque fait dans la qualité depuis plus de 100 ans, qu’elle est 100 % français, et que si vous la comparez à d’autre gamme vous verrez, qu’elle n’est pas aussi chère que l’on peut le penser.
Allez maintenant c’est à vous essayez-là et vous serez conquis.
j’espere que vous avez aimé cet article : Les couleurs LEROUX – Histoire et Test
 

Couleurs Leroux

62.Avenue Gambetta
89300 Joigny
contact@couleursleroux.com
Tél : +33(0)3 86 63 45 75
Coordonées GPS : N 47° 58′ 40.1628 » – E 3° 23′ 39.6882 »
 
 
 
 
 
 
 

POLYCHROMOS de Faber Castell

Aujourd’hui, nouveau test produit.
Boîte de 36 crayons POLYCHROMOS de la marque FABER CASTELL
 
Faber-Castell est un fabricant allemand de crayons et de porte-mines créé en 1761 et situé à Stein, en Bavière. Ils fabriquent également des gommes, des stylos, des fusains, des pastels et divers autres outils de dessin technique et artistique. ( source wikipedia)
Le crayon de couleur est classé dans les techniques sèches. C’est de moins en moins utilisé pour deux raisons principales :
1 – C’est une technique qui est extrêmement dure à maîtriser, contrairement à l’huile ou l’acrylique.
2 – Comme toute technique dont le support est le papier, elle n’est pas prisée par les artistes peintres et les professeurs d’arts plastiques. Ce qui est assez logique, à qualité de travail et grande équivalente, ou œuvre d’art sera toujours sous-évaluée si son support et le papier. (Sauf exception)

POLYCHROMOS de Faber Castell

Tout d’abord, le contenu de la boîte.
Extrêmement bien équilibrée pour une boîte de trente-six couleurs.
Elle démarre du blanc pour finir par le noir, en passant, par un premier dégradé de jaunes, puis de rouges, ensuite de bleus, des verts et cela termine par quelques terres.
Mon avis sur cette boîte de couleur traditionnelle Polychromos de chez Faber Castell.
L’essentiel dans le choix d’un crayon de couleur, c’est avant tout la qualité des pigments utilisés, pour leur fabrication.
Et ici, il n’y a rien à dire, la marque est, d’ailleurs, réputée pour la qualité de ses produits.
C’est très   agréable quand vous posez la couleur,  vous n’avez absolument pas de sensation de sec, du tout.
Vous pouvez vraiment sentir la différence, si vous l’opposez aux crayons de couleurs que vous achetez dans votre supermarché à 3 euros les 36  couleurs.
 
vous pouvez retrouver cette boîte chez mon partenaire les couleurs du temps à ANNECY et sur leur site Logo nabismagINTERNET
VOIR LA BOITE
Je vous rappelle que je ne reçois aucune rémunération de la marque FABER CASTELL ni même du MAGASIN les couleurs du temps. Par contre la boite m’a été offerte par le magasin dans le but de faire ce test.

Et vous que pensez-vous de ces Crayons de couleurs POLYCHROMOS de chez FABER rouge-basCASTELL. Ou préférez vous une autre marque, laissez votre avis dans les commentaires

Test: Feutre pinceau PEN BRUSH de PENTEL

Aujourd’hui, je profite du beau temps dans le Rhône-Alpes pour tourner cette vidéo un test produit.

Le Feutre pinceau de la Marque PENTEL.


Le Pen Brush.
Ici, celui que je vous montre, cela fait 15 ans que je l’ai, et, pourtant, je l’utilise très régulièrement surtout quand je me promène, j’ai toujours un calepin format A5 et ce feutre pinceau.
J’ai voulu faire ce test produit, car comme on arrive en été (ENFIN), vous êtes nombreux à me poser la question des produits que j’emmène en vacances.
Et bien le Feutre Pinceau de la marque PENTEL est l’outil que je n’oublie jamais dans mes déplacements.
J’ai essaye plusieurs solutions, feutre pinceau rechargeable, à usage unique.
Celui-ci me plaît, car il me rappelle le stylo-plume que l’on avait enfant, quand il est vide, on ne change que la cartouche. Je suis assez écolo ou radin, comme vous le voulez, mais je n’aime pas ce qui est jetable, je trouve que c’est du gaspillage.
Donc pour revenir à ce Feutre pinceau, c’est un produit que j’ai découvert, à l’époque ou  j’avais mes magasins, et, c’est un produit que j’ai énormément vendu, car il est prisé aussi bien par les amateurs que par les professionnels.
Je l’ai fait découvrir aux Illustrateurs, lors du festival de la BD à Saint-Malo, le deuxième festival en nombre d’entrées si mes souvenirs sont bons.
test: Feutre pinceau PENBRUSH PENTEL

Les Avantages.

Un prix assez abordable pour ce type d’outil selon les magasins, vous allez le trouver entre 15 et 20 €, le feutre pinceau et un lot de quatre cartouches.
Sa solidité dans le temps, je vous le dis le mien à plus de 15 ans, donc vous pouvez considérer comme solide.
Sa facilité d’entretien, je le rince à l’eau froide, et si je ne l’utilise pas tout de suite, le lave les poils, comme je lave mes pinceaux, un peu de liquide vaisselle dans le creux de la main, et je frotte.
Sa facilité d’utilisation, vous mettez la cartouche et c’est prêt.
Toujours  sa facilité d’utilisation, pour un trait très fin, vous effleurez votre feuille de papier, vous voulez un gros trait, vous appuyez suffisamment, en fonction de la grosseur de votre trait.
ATTENTION pour les PRO
Je préfère utiliser ce feutre pinceau, et d’ailleurs comme tous outils lui ressemblant, sur du papier lisse de préférence et pas trop poreux, plutôt un papier dit « Technique ».
Mon Partenaire pour ce Test : Les couleurs du temps EPAGNY ,
Même, si ce magasin ma fournit les cartouches pour faire le TEST,  je vous rapelle que je ne suis pas rémunéré, ni par le magasin, ni par la marque. 🙂
Logo nabismag

Comment conserver ses couleurs entre deux cours ?

La grande difficulté quand on prend des cours de peinture, c’est de conserver les couleurs entre les deux cours, qui sont souvent espacés d’une semaine.
Quand je prenais mes cours, dans l’atelier de Dominique SOHIER, je ne sais pas combien de fois, j’ai pu jeter, le contenu de mes palettes.
Pourtant, j’ai essayé pas mal de choses, jusqu’à tremper ma palette complète dans un bac d’eau, dans l’espoir de garder ce précieux trésor qu’est la couleur.
J’essayais aussi le rouleau de film étirable, mais quand je l’enlevais une grande partie de la matière resterait collée sur le film.

 

Comment conserver ses couleurs entre deux cours ?

Comment conserver ses couleurs entre deux cours
Le magasin couleur du temps à Annecy m’a confié, une nouvelle boîte hermétique, qui il semblerait conserve parfaitement vos couleurs entre deux cours.
J’ai testé pour vous cette boîte, en trois temps,
Dans un premier temps, j’ai mis dans cette boîte, un peu d’acrylique, un d’huile et un peu d aquarelle.
J’ai attendu trois jours pour rouvrir cette boîte.
Le constat :
L’acrylique commençait à avoir une petite peau qui se formait,
L’aquarelle, c’est tout bon, idem pour l’huile
Ensuite, j’ai ouvert la boite au bout d’une semaine « pile poil » comme on dit, c’était juste pour me mettre dans les mêmes conditions qu’un ou qu’une élève en arts plastiques.
Donc quand j’ai ouvert la boîte, j’ai constaté :
Une peau un peu plus épaisse sur l’acrylique.
Par contre, l’huile est l’aquarelle était toujours dans le même état que quand je les avais mises il y a une semaine.
Bon, j’avoue un peu vicieux sur les bords, et si je tombais malade, ou que j’avais un imprévu et que je sois obligé de sauter une semaine de cours.
Donc, j’ai poussé un peu plus loin l’expérience, en ouvrant à nouveau la boîte au bout de quinze jours.
Les constatations :
L’acrylique était complètement sec.
L’huile, une petite peau s’est formée dessus.
L’aquarelle rien à dire, en parfait état de conservation.
IMG_6373
 

Mes conclusions,

J’ai fait un test hors limites, car cette boîte après tout est surtout utilisée pour la pratique de l’aquarelle, mais j’avoue, j’aime bien tester les produits un peu plus, juste pour voir, si nous pouvons pas détourner l’usage initial prévu.
Ici, j’ai remarqué que pour l’aquarelle, la boîte faisait son usage et pour dire elle le fait bien ;
Mais, pour ce qui peignent à l’huile, mais sur des petits formats, ou qui peignent très figuratifs, leur consommation de matière est très petite. Donc pour eux, cette boîte pourrait s’avérer, être un allié utile.
si vopus voulez vous procurer cette palette, vous pouvez la retrouver sur la boutqiue de mon partenaire, en cliquant sur une des photos ou ICI
Je vous rappelle que je ne suis pas rémuneré pour ce article ni par la marque, ni par le magasin.
PAr contre ce dernier m’a fournit gracieuse le produit pour que je puisse le tester.
Ne pas être rémunérer par la marque ou le magasin, me permet de rester completement libre de mes avis.
 
 

La petite Aquarelle Test nouvelle boîte de voyage SENNELIER

Je teste pour vous aujourd’hui, la nouvelle boîte d’aquarelle FINE de la marque Sennelier.

Elle s’appelle « LA PETITE AQUARELLE ».

Je tiens à remercier le magasin COULEURS DU TEMPS à ANNECY – ÉPAGNY, qui a bien voulu me confier cette boîte pour que je puisse la tester.

Je vous rappelle que je ne suis ni payer par la marque SENNELIER, ni par le magasin couleurs du temps pour faire ce test. Ce qui me permet d’avoir la liberté de dire franchement ce que j’en pense.
Donc voici le test de la PETITE AQUARELLE.

Premier Avis le packaging de la petite aquarelle

Comme d’habitude la marque tient ses promesses en matière de packaging. Il est sobre, mais annonce parfaitement son contenu.
Dommage par contre que cela soit sur le packaging ou simplement dans le packaging, il n’y ait pas les noms des couleurs composant la boîte. Ce peut poser problème aux novices pour recharger la boîte.
LA BOÎTE en elle-même maintenant. 1460756797
Elle est en plastique dure, j’ai un peu peur pour la charnière qui relit les deux parties de la boîte, mais je l’ai ouverte et fermée un grand nombre de fois, et à première vue je n’ai pas vu de déchirure.
Gros avantage de cette boîte, c’est la sangle au dos de la boîte qui permet de bien la maintenir et la fixer à votre main, je vous rappelle que dans beaucoup de cas, c’est un simple anneau ou vous passer votre doigt, qui vous relie à la boîte.
Dommage qu’il n’y ait pas un pinceau même petit dans la boîte, mais là cela doit être dû à la volonté de la marque d’abaisser son prix au plus bas.
Les COULEURS maintenant
Un bon équilibre, dans les couleurs avec toujours la même question, pourquoi du blanc dans la boîte.
Autrement nous avons

  • 1 jaune
  • 1 Orange
  • 2 Rouges
  • 2 Bleus
  • 2 Verts
  • 2 Terres – Ocre Jaune et Terre de Sienne Naturelle
  • Un noir et un blanc.

Dans cette boîte le blanc est un peu bizarre, il est légèrement granuleux.

MON AVIS  :

Mon avis sur la boîte d’aquarelle fine SENNELIER, la petite Aquarelle
Dans l’ensemble la gamme est équilibrée, je trouve juste dommage, d’avoir du blanc, et que le Jaune et le l’ORANGEne soit pas remplacé par un jaune citron et un jaune légèrement orangé (comme celui présent dans la boîte
À noter que la Terre de Sienne Naturelle n’est pas terrible en qualité de pigment.
Autrement dans l’ensemble, les couleurs se mélangent bien, il n’y a pas l’effet granulé comme dans certaines gammes d’aquarelles FINE.
La peite aquarelle teste boite
Si vous voulez acheter cette boite vous pouvez si vous le désirez acheter en suivant ce lien. LA PETITE AQUARELLE  ou en cliquant sur l imae de la boite ci dessous, comme je vous les fais remarquer je ne touche aucun argent si vous achetez là, mais le magasin, me confiera certainement encore des produits dans ce cas là .
 

RECTIFICATIF = ERREUR DE MA PART

Promis, ce n’était pas la boisson, mais je n’avais pas remarqué, les couleurs notées sur la boite.
Donc, je retire, ce que j’ai dit dans la vidéo, la marque nous a bien noté les couleurs sur la boite.
couleurs_lapetiteaquarelle

DESCRIPTIF de la MARQUE

La petite aquarelle » Sennelier est une aquarelle fine fabriquée en France pensée et formulée pour faciliter la découverte de l’aquarelle. Renforcé en glycérine, son liant a été élaboré pour assouplir l’application de la couleur sur le papier.
Sa formulation a été pensée pour faciliter les mélanges de couleurs et les lavis. « La petite Aquarelle »  est idéale pour les artistes en phase de découverte ou d’apprentissage et pour peindre en extérieur.
Pratiques et innovantes, les boîtes de voyage “La petite Aquarelle” sont équipées de sangles élastiques souples bien pratiques qui permettent de les maintenir sans effort dans le creux de la main.
Vous apprécierez tout particulièrement la facilité de manipulation de ces boîtes et leur confort de préhension
 

Test : la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL

Je teste aujourd’hui pour vous, les bombes acryliques LIQUITEX Professionnal, 400 ml
Ce qu’il faut que vous sachiez avant même d’acheter une bombe de peinture pour l’art.

Les Critères de la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL :

Haute pression : (ex Hardcore de chez Montana) elles ont un fort débit et vous permettent de couvrir rapidement de grande surface, mais si vous n’avez pas l’habitude, vous ne pouvez pas obtenir des traits précis.
Moyenne : À mi-chemin entre la haute et la Basse pression.
Basse pression : (ex : Gold de chez montana ou ici la liquitex professionnal), la basse pression vous permet d’avoir un geste plus lent plus fluide, elle vous permet de prendre votre temps pour faire un motif.
La Matité ou la Brillance, ici les bombes de peinture LIQUITEX Professionnal sont de couleurs Brillantes. Là c’est une affaire de goût.
L’opacité, selon ce que vous voulez faire, vérifier avant d’acheter une bombe de peinture son opacité, ici chez LIQUITEX, la marque à choisir d’être claire sur le sujet, et elle vous prévient du degré d’opacité en vous indiquant un carré noir pour les couleurs opaques, un carré coupé en deux pour la couleur semi-transparent ou semi-opaque et un carré vide pour les couleurs transparentes, ce sont les mêmes codes que pour les tubes ou flacons de peinture.
Les caps : les Caps ou Buses, vous ne devez pas vous contenter de la buse livrée avec la bombe, en effet, elle ne vous permet pas de faire des effets sympas, je vous conseille d’acheter une petite pochette avec un choix, ou simplement en choisir à l’unité si c’est possible. Il vous faut pour faire un tableau, une buse plate et une buse avec une sortie très très fine, en plus de celle livrée.
la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL

Le test de la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL

Dans ce test, j’ai commencé à poser un fond bleu outremer de la gamme de tube liquitex Heavy Body‎.
En posant un trait de noir opaque, on voit bien sur la vidéo que la peinture bleue du fond disparait sous le trait noir.
En posant le rouge magenta sur le fond bleu là on voit bien la transparence de la peinture, car le fond bleu transparaît, et que la couleur devient violette.
Ensuite j’ai pris de la peinture blanche en tube liquitex Heavy Body‎, et j’ai pu constater que je pouvais faire des mélanges avant le séchage de la peinture.
Nous avons un temps de séchage correct, rapide mais cela nous laisse quand même le temps de faire certain mélange.

Mon avis sur la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL

Les plus
Grand choix de peinture plus d’une centaine de couleurs, dont au moins la moitié correspond aux couleurs disponibles en tube.
On voit ici que la marque, c’est bien position, sur le marché des artistes peintres et non sur celui des graffeurs.
Les mélanges se font facilement entre bombes, mais aussi entre bombes et tubes de peinture.
Les moins
Son prix, qui est en moyenne le double de ses concurrentes en Graff
Mais il faut noter que nous ne sommes pas du tout sur la même utilisation.
Les buses qui se bouchent facilement
(NB de la marque, les buses ont été changées et ne devraient plus se boucher)
Les buses ne s’achètent que par paquet de 6 panachés, dommage

Conclusion sur la bombe de peinture acrylique LIQUITEX PROFESSIONNAL,

Un bon produit, pour ce qui aime la peinture décorative et moderne.
 

vous pouvez retrouver ces produits chez mon partenaire en cliquant sur la photo ci-dessous

logo-1

Test : Le crayon Aquarellable Art-Crayon Mixed Média

 

Test produit, le crayon aquarellable ART CRAYON de la gamme Mixed Média de chez MARABU.


C’est bien conçu car vendu par pochette avec des harmonies de couleurs intéressantes.
C’est donc un crayon aquarellable, à grosse mine, ce qui est à la fois pratique, car cela ne casse pas, car la mine est tendre, mais à l’inconvénient pour les détails, pas toujours facile à appliquer.
 
Il possède un système qui permet de remonter la mine, quand elle commence à être usée, ce qui est pratique.
Contrairement à certains carrés aquarellables, vous ne vous en mettez pas partout sur les mains.
Vos mains restent propres.
Je l’ai trouvé extrêmement pratique pour faire des croquis, du style « Carnet de Voyage »
test, crayon aquarellable, art-crayon mixed média MARABU

Point négatif de l’Art-Crayon de Mixed Média ,

certains crayons ont la fâcheuse tendance à marquer, car même en revenant, immédiatement dessus avec un pinceau aquarelle, le trait reste présent à la vue.
A prendre en compte : Si vous faite un croquis et que vous laissez sécher, vous ne pourrez pas revenir dessus, avec un pinceau à lavis, la couleur est définitivement fixée.
Vous pouvez aussi, déposer un peu de couleur sur une palette et de vous en servir comme d’une aquarelle traditionnelle.

Mon avis sur le Art-crayon Mixed Média de chez Marabu ,

micedmedia
C’est produit de bonne qualité, avec une bonne pigmentation, mais je le privilégie plus pour faire des croquis, ou des carnets de voyage, plutôt que pour faire une aquarelle, ce n’est pas l’objectif premier du produit.
J’ai essayé le crayon sur trois supports différents,
Sur un papier aquarelle traditionnel trois cent grammes (300gr), j’ai beaucoup aimé le travaille sur le papier mouillé, technique « mouillé sur mouillé », là je trouve que le crayon peut donner toutes ses possibilités, toutes ses habitudes à  retranscrire, ce que l’on voit.
Sur un papier Kraft, fixé aux quatre coins par un collant,(voir la vidéo dans la vidéo), j’aime travailler sur le kraft, on peut garder un peu du papier, j’avais conseillé ce support à mon ami aquarelliste  Loic MOISAN, il l’utilisait pour ses Gouaches. Sur ce support, le crayon s’est comporté comme un chef.
Sur le carnet à Croquis, papier d environ deux cent grammes (200 gr), là c’est le papier qui a posé problème parce que je l’ai un peu trop mouillé, il a donc gondolé  L, mais c’est de ma faute(Snifff).
 

Amusez vous bien !

 

Huile Cobra – une huile extra-fine qui se dilue à l'eau

Royal TALENS, ouvre les portes de ses COBRA MASTER CLASS.
LA MASTERCLASS EN LIGNE SE DÉROULERA DE SEMAINE EN SEMAINE SELON LE PLAN SUIVANT:
Peindre avec Cobra, peinture à l’huile exempte de solvants
·         Le nom de Cobra et Qu’est-ce que la peinture?
·         Le processus de production de la peinture
·         Séchage et adhérence
·         La mise en place d’un tableau
·         Les techniques de peinture 1 : peinture alla prima (dans le frais) et peinture en couches superposées
·         Les techniques de peinture 2 : glacis et peinture très dilués
·         La couleur et les mélanges de couleurs.
Lien d’inscription : http://www.royaltalens.com/fr-fr/cobra-masterclass/inscription/

Et je voudrais en profiter pour faire un test, de cette fameuse Huile Cobra.
Huile Cobra

Il faut Savoir que COBRA , à l’origine  CoBrA ou l’Internationale des artistes expérimentaux (IAE) est un mouvement artistique créé à Paris le 8 novembre 1948 au café de l’hôtel Notre-Dame par les poètes Christian DotremontJoseph Noiret et les peintres Karel AppelConstant, Corneille, et Asger Jorn, en réaction à la querelle entre l’abstraction et la figuration. Ce mouvement publie la revue Cobra (1948-1951), qui était tiré à environ 500 exemplaires  avant de se dissoudre en 1951. Il y eut 10 exemplaires de la revue cobra, et le dernier numéro a été entièrement supervisé par Alechinsky, il est annoté sur la quatrième de Couverture, que c’est le dernier numéro.
C’est bon là,  nous sommes tous un peu moins Bête.
La marque TALENS a Créé la gamme  COBRA, en remplacement de la Gamme H2oil Van Gogh. 
Cobra est une gamme d’huiles miscible à l’huile, ce qui veut dire, que peut se diluer avec de l’eau ou un médium COBRA.
On peut la classer parmi les huiles « Extra Fines », son prix varie comme toutes les extrafines en fonction de son numéro de série, elle comme à partir de 6.95 €
Huile Cobra

Le test de l’huile Cobra extra-fine.

Bon maintenant attaquons vraiment le sujet de cet article, L’huile extrafine CobrA, est-elle, vraiment une huile, pouvons-nous vraiment l’utiliser qu’avec de l’eau, est-elle vraiment sans odeur ?

J’ai reçu pour ce test, une boîte de 10 tubes d’huile Cobra, un flacon de médium, et un médium d’empâtement.

Donc première constatation :

L’odeur de l Huile Cobra:

Le tube d’huile à la seule odeur de l’huile, donc pas de vraie problématique de ce côté, et d’ailleurs, j’aime cette odeur, c’est celle que l’on retrouve dans les ateliers d’artistes, tout du moins ce qui peint à l’huile.
Le médium, lui par contre, il a une odeur assez indéfinissable, derrière on trouve l’odeur de l’écorce d’orange, par contre, il y a une odeur, presque entêtante, à voir dans les ateliers ou dans une pièce confinée, qu’est-ce que cela peut donner. (Note de l’auteur, même dans un lieu petit l’odeur ne se répand pas dans la pièce)
En ce qui concerne le médium d’empâtement, lui n’a aucune odeur.

La texture de l Huile Cobra:

C’est indéniable, la Cobra est une huile pas seulement à cause de son odeur, mais bel et bien par sa texture, onctueuse, comme une huile traditionnelle.
 

Son comportement :

Avec le Médium

Dans l’ensemble elle se comporte comme une l’huile extrafine traditionnelle, surtout si on utilise le médium fourni avec, à partir de ce moment-là, on garde le côté onctueux de l’huile, le côté Gras.

Avec de l’eau

Par contre, quand on l’utilise avec de l’eau, elle perd un peu de son onctuosité, et s’approche doucement de l’acrylique.
Et sur les terres, quand vous approchez votre pinceau avec de l’eau, la peinture fuit le pinceau, elle chasse,  ce qui est un comportement normal quand vous entrez de l’eau en contact avec de l’huile.
Mais dans l’ensemble, même avec de l’eau à part cela, le mélange se fait très bien, rien ne change et rien n’est dégradé dans les couleurs.
Astuce, pour ce qui constate parfois ce genre de comportement de l’huile au contact de votre pinceau gorgé d’eau, je vous conseille de mettre une goutte de liquide vaisselle (de préférence transparent) dans votre eau.

Mon avisnabismag

Pour tous ce qui ont des problèmes d’allergie aux solvants, essence de térébenthine, White spirit, Essence de pétrole, mais qui veulent quand continuer à peindre à l’huile, c’est vraiment le produit Idéal.
Sa gamme Chromatique est bien équilibrée, toutes les couleurs sont garanties trois étoiles, donc une bonne tenue lumière. Pratiquement la moitié des couleurs sont mono pigmentaires, 32 sur 70.
Et 50 couleurs sont opaques ou Semi opaques, et 20 sont semi-transparents et transparents, ce qui est un bon équilibre pour les amateurs de peintures flamandes ou de glacis.
Je vous rappelle que pour faire de bons glacis, vous devez impérativement utiliser des couleurs transparentes ou semi-transparentes.
Il faut savoir qu’il existe une alternative à la COBRA.
Il existe également une gamme d’étude dénommée Cobra Study, permettant de débuter avec des produits de bon rapport qualité prix. 

Note de Talens France sur Huile Cobra

Cobra ne convient pas seulement en alternative en cas d’allergie.
C’est aussi le produit idéal pour commencer l’huile sans vaoir à apprendre tout de suite les auxiliaires.
Et sa texture permet de plus de partir à la découverte de nouvelles techniques, ce que nombre de peintres apprécient aujourd’hui, pour sortir des sentiers battus, la philosophie du mouvement est bien respectée.

 
télécharger l

Fiche Technique

70 couleurs
Tube de 40 ml mais 30 couleurs en 150 ml.
4 séries de prix.

Pigments

32 Couleurs mono-pigmentaires
 
26 couleurs Opaques
24 Couleurs Semi-Opaques
07 Couleurs Semi-Transparentes
13 Couleurs Transparentes.

Tenue à la lumière.

Les 70 Couleurs sont classées 3 étoiles.

N’hésitez pas à me laisser votre avis sur le produit, dans les commentaires ci-dessous rouge-bas