comment trouver un modèle pour peindre ?

Ils forment un drôle de couple, c’est deux êtres là. Ils sont unis dans un même but, la recherche de l’expression, l’artiste et son modèle.
Pouvons-nous imaginer Edouard Manet sans Victorine Meurent, Picasso sans Olga ou Dali sans Gala ?
Elle prend la pose. Il se tient debout face au chevalet, pinceau en main. Il est le peintre, elle est son modèle.
matisse par brassaï
Mais vous, avez-vous déjà franchi le pas, et osez aborder le sujet du modèle vivant.

Le modèle, mode d’emploi.

Autant assembler harmonieusement une nature morte sur votre table, ne vous pose aucun problème, autant les choses se compliquent quand il s’agit d’un être vivant.

Comment trouver un modèle

dessiner-peindre-corps-humain-modele-vivant-p-L-1Vous pouvez toujours demander à votre épouse,  un ou une amie, de poser nu devant vous, mais vous risquer de vous voir opposer une résistance à ce qu’il consente à se livrer à vous pendant 2 à 3 heures dans la plus parfaite nudité.
Vous risquez beaucoup de contrariété si vous décidez d’aborder les gens dans la rue pour demander à la première inconnue ses disponibilités, comme pouvez le faire François Sasmayoux.
Dans un premier temps, je vous conseille d’aller simplement aux beaux arts où les étudiants formés aux techniques de l’art et  qui sont souvent à la recherche d’aide financière en proposant leurs services de modèle. J’ai souvent vu affiché dans le hall d’entrée des Ecoles, des petites annonces de ce genre.
Vous pouvez aussi, vous rabattre sur l’école d’art plastique de votre ville. Aujourd’hui, il n’est pas une grande ville qui ne possède sa propre école.
Par la suite, sachez que le bouche à oreille, de modèle à modèle ou entre artistes, fonctionne très bien.
Les magasins de produits Beaux arts possèdent souvent à l’accueil un tableau de petites annonces.
Enfin, aujourd’hui pensez internet ! plusieurs sites référencés pourront vous fournir de précieuses adresses et numéro de téléphone.
La solution de cours de modèles vivants, que ce soit en école municipale ou en cours privé, offre le double avantage de vous libérer des contraintes de l’organisation, et vous pourrez bénéficier en plus des conseils de l’enseignant.
 
 
Ou faites un tour en SLOVENIE

 
 

Pas à Pas Comment peindre un cerf par T.O'Conor

Avec plus de 80 000 j’aime sur sa page Facebook , L’artiste, Tony O’Connor, est une Rockstar des médias sociaux !

Mais c’est aussi un  peintre très talentueux spécialisé dans l’art animalier. Tony captive ses fans avec son art et des tutoriels comme,  Comment peindre un cerf  impressionnant.
J’espère que vous apprécierez sa «façon de peindre».

Etape 1

 
Esquisser librement le cerf … et quand je dis librement,  je veux dire :

  • Essayer d’obtenir de bonnes proportions
  • Essayer de tirer les bois à la recherche, d’espaces réguliers
  • Equilibré sur sa tête.

How-to-paint-and-awesome-deer

Étape 2

 
Je tends une toile de Lin 40×40 sur un châssis bois. Puis je mets une couche de Gesso, diluée, attention je couvre convenablement mon fonds de façon régulière et harmonieuse, car il me servira de fonds final.
J’utilise très légèrement, un charbon de bois de saule, pour commencer. Attention, si vous appuyez trop lourdement, cela va laisser une marque –
Cela signifie être très prudent. La peinture aura également tendance à se salir, donc c’est un bon exercice de patience et de contrôle …
how-to-paint-and-awesome-deer-2

Etape 3

 
Commencez à peindre … Je préfère commencer par le haut avec ce genre de pièce, travaillant de gauche à droite, comme je suis droitier. Personnellement, contrairement à certain de mes confrères et toi Thierry, je peins partie par partie, je ne couvre pas entièrement l’œuvre. Ici, je commence par les bois du cerf, et les oreilles.
how-to-paint-and-awesome-deer-3

Etape 4

 
Continuez par la tête puis le corps … Prenez une profonde respiration et surtout prenez du recul ….
Les pinceaux à l’huile et à l’acrylique, ont un manche long, pour que justement,  l’artiste puisse peindre éloignée de son support.
Je vais laisser ce tableau à sécher pendant quelques jours.
Ensuite je reviendrai dessus avec la construction de glaçures et des couches de couleur translucide pour donner espérons profondeur, la forme, la structure et le facteur «X» à la pièce!
Attention, pour cette partie, il faut absolument travailler avec des tubes huiles transparents ou au pire semi transparents.
how-to-paint-an-awesome-deer-

Invité:Tony O’Conor

Tony O’Connor   est un artiste de premier ordre. D’Irlande, il se spécialise dans les chevaux, Les chiens, les cervidés, les bovins,…!
oiseau tony o conord
 
 

La peinture Commence par la douleur !

« Peinture » Commence par « la douleur »
« La répétition » par Edgar Degas, 1877

edgar-degas-the-rehearsal
« La répétition » par Edgar Degas, 1877

Si vous êtes un illustrateur ou un artiste professionnel ou amateur, je vous garantis que votre art finira par causer de la douleur.
Je sais que ça fait mal d’y penser mais c’est vrai.
La bonne nouvelle est que vous pouvez mettre cette douleur de votre coté, elle peut servir un but au lieu de simplement vous faire tomber.
Maintenant, permettez-moi d’être clair: je ne veux pas idéaliser la douleur.
Je ne suis pas pour valider l’ensemble des «artistes torturés »,
Ce qui considère qu’un artiste doit absolument peindre dans la douleur pour être un génie.
Ce serait juste égocentrique. … Et fou.
La douleur n’est pas une récompense. La douleur n’est pas géniale. La douleur n’est pas une fin en soi.
Douleur suce.
Mais la douleur est la preuve.
La douleur est la preuve que vous avez découvert les limites de vos capacités.
Lorsque vous atteignez les points de douleur, vous décidez si vous allez accepter vos limites et travailler pour les dépasser.

La chute de l’illustrateur et du peintre:

Comme un danseur qui s’entraine jour après jour,
Les dessins, les études et les compositions de couleurs sont la répétition de l’illustrateur.
Et … la peinture finale est la performance.
Tout comme la répétition de la danseuse, c’est là que vous découvrirez vos limites, et atteindrez les points de douleur.edgar-degas-ballet-dancers-before-the-rehearsal
Cette «phase de planification» est l’endroit où vous prévoyez de tomber.
La douleur que vous ressentez tout en planifiant votre peinture, vous oblige à décider si vous allez accepter vos limites et travailler pour les surpasser.
Vous devez esquisser, dessiner et faire des compositions, encore et encore et encore jusqu’à ce que vous obteniez la bonne.
Grâce à la pratique, vous calibrez votre main du dessin à la vision créative de votre esprit.
Si vous tombez au cours de la performance, vous allez casser le charme.
Et que l’automne, mon ami, ne va pas aider votre carrière.
« Peinture » commence par «douleur», mais elle ne termine pas de cette façon.
«Les danseurs de ballet avant la répétition » par Edgar Degas
La douleur du danseur est immédiate et physique.
La danseuse doit répéter parce qu’elle pourrait littéralement se blesser si elle fait une erreur.
L’illustrateur sait qu’elle doit être en train de répéter, mais parce qu’elle ne veut pas risquer d’avoir un visage ensanglanté ou un coccyx cassé, elle s’entraine pour la performance.
Il est ironique de constater qu’elle pense qu’elle peut d’éviter la douleur.
Pour le dessinateur, l’illustrateur ou le peintre c’est pareil
Il se dit qu’il peut planifier et peindre en même temps.
Pourtant, il ne cesse de baisser au cours de la performance. … De la même façon à chaque fois.
La vérité est, « il a peur de l’honnêteté brutale du crayon. »
Il a peur de tomber.
C’est tout à fait naturel d’avoir peur de tomber.
C’est tout à fait naturel de vouloir éviter la douleur.
Mais la vérité est, si vous êtes un danseur ou un illustrateur, la douleur est inévitable.
Mais conseilleriez-vous à une danseuse de juste sauter dans tous les spectacles sans répétition?!
Bien sûr que non!
Que ce soit par des blessures ou de l’embarras, cela pourrait signifier la fin de sa carrière de danseuse!
Pour vous il en est de même, seul l’entrainement vous sauvera, C’est lui qui montrera vos limites, mais c’est lui qui vous aidera à les surpasser.

Maintenant aller chercher un crayon.

Vous êtes en retard pour les répétitions.

Commentaire & Partager:
Parlez-moi d’une expérience douloureuse que vous aviez en tant que concept artiste / illustrateur qui a fini par l’amélioration de votre art dans une grande manière …