Comment aborder la couleur, cours N° 1

Parmi les questions qui me sont les plus souvent posées, il y en a une qui revient très régulièrement, pour ne pas dire quotidiennement.
Comment maitriser la couleur, et les harmonies.
J’ai décidé de tenter de vous aider à répondre vous-même à cette question, d’abord à travers ma formation pour ceux qui s’y sont inscrits, mais aussi par le biais de cours hebdomadaires gratuits.
Et oui, vous avez bien entendu, je vais publier 52 cours totalement gratuits, qui seront publiés chaque mercredi.
Attention, je n’abandonnerai pas pour autant les articles de fonds.
Donc chaque mercredi vous aurez un exercice technique à faire, et chaque Samedi, il aura comme d’habitude un article de fonds.
Le premier exercice je le publie en avance aujourd’hui.
Exercice de peinture assez simple mais si vous le faites convenablement, il va vous apprendre beaucoup plus que vous ne le pensez.
L’exercice est conçu pour apprendre à maitriser la profondeur d une oeuvre.
landscape-bw
 
1e ETAPE
Vous allez prendre un sujet qui vous plait vraiment, c’est toujours plus simple de commencer par un sujet que l’on aime, cela enlève déjà une première difficulté, l’appréhension.
Donc une fois que vous avez choisi votre sujet, prenez le de préférence sans trop de détail relativement épurer, au moins pour ce qui débute, pour les pros allez y faites-vous plaisir.
2e ETAPE
Le sujet choisi, vous avez deux possibilités qui s’offrent à vous :
La plus simple, faire une photocopie de l’œuvre en noir et blanc
La seconde, vous allez réinterpréter l’œuvre que vous voyez en la mettant en noir et blanc. Là, je l’avoue même pour moi, c’est compliqué, donc abordé cette étape que si vous maitrisez déjà le dessin et un peu la peinture.
3e ETAPE
De préférence, vous allez choisir un support Papier, moins onéreux que la toile, il vous enlèvera un second problème inconscient, la peur de l’échec.
En effet, combien de fois j’ai pu voir des étudiants ou des amateurs, voire même des professionnels, appréhender un support onéreux, car inconsciemment, nous avons peur de gâcher ce support.
Donc choisir un papier : Papier dessin  minimum 200 grs, Papier Acrylique, papier huile ou papier aquarelle 300 grs.
Vous choisissez ce papier en fonction du matériau que vous allez utiliser à savoir Gouache, Acrylique, huile ou aquarelle.
Idéalement, c’est de pratiquer l’exercice à l’acrylique, Elle sèche plus vite, et permet de faire l’exercice dans la journée.
Il est évident que vous pouvez aussi faire l’exercice à la gouache  ou à l’acrylique, cela sèche aussi vite, mais ces techniques sont plus complexes à mettre en œuvre.
4e ETAPE
Vous dessinez l’œuvre choisie, vous n’êtes pas obliger de faire un dessin hyper précis, vous pouvez juste l’esquisser, cela suffit amplement.
Je trouve, mais c’est un avis tout à fait personnel et cela n’engage que moi, que quand on fait un dessin trop précis, nous abordons notre œuvre à la manière de la peinture par numéro. J’ai rien contre, mais souvent cela donne un dessin qui manque de vie.
comment aborder la couleur exerice 1
5e ETAPE
Vous peignez votre œuvre en noir et blanc.
Attention, dans les nuances de gris, n’oubliez pas que c’est ce qui vous donne les différents niveaux de profondeurs d’une œuvre.
Conclusion
Faites l’exercice plusieurs fois, n’ayez pas peur de l’échec, il vous aide à progresser.
Sachez que dans beaucoup de pays et surtout aux Etats-Unis, l’échec est une preuve de réussite.
Donc soyez fier de vous ?
A la semaine prochaine pour un nouvel exercice.
 
 
 
 

Livres sur la couleur

Je vous parle souvent de la couleur, car c’est un sujet qui vous intéresse beaucoup, et moi aussi d’ailleurs.
Mais savez-vous depuis quand on a commencé à classifier les couleurs pour aider les artistes dans leurs démarches picturales ?
Lors de mes recherches sur la couleur et ses mélanges, J’ai eu l’occasion lire beaucoup de livre sur le sujet, et justement certain étaient très ancien, et souvent écrit, en latin, ou en vieux François.
J’ai fait ces recherches pour découvrir quelles couleurs les peintres utilisaient, celles qui ont disparues ou celles qui ont changées de nom au court des siècles.
Le plus ancien de ces livres, attention je parle ici que de livres traitant de la couleur artistique…Livre sur la couleur
… donc le plus ancien de ces livres est le «  LIBELLUS de COLORIBUS », oui, j’avoue rien que le nom fait peur.
Donc « Libellus de Coloribus » a été écrit en 1529, par Anthonus Thylessius, il est rédigé en Latin, et représente une collection de 125 couleurs avec leurs dénominations.
 

NATURAL SYSTEME OF COLOUR by MOSES HARRIS

Mais, le véritable premier catalogue organisé de couleur a été édité en 1766 en Angleterre, c’est le :
« Natural Système of colours » de Moses Harris (1( avril 1730 – 1788). Je n’ai pas eu l’occasion de lire la version originale, problème d’accréditation et de l’état des planches de couleurs, mais il a été édité un Fac-Similé en 1963, par la Whitney Library of desing de New York, Il comprend un texte explicatif et deux planches sur les trois que comporte la version originale.
Ces deux Planches portent le doux nom de :
Prismatic, représentant 18 couleurs issues du Prisme et est réalisée avec une trichromie traditionnelle aujourd’hui le Jaune, le Bleu et le Rouge.
Livre sur la couleur Mose Harris la couleur
Compound, représentant 18 couleurs issues de la nature et réalisée elle aussi avec une trichromie, mais celle des complémentaires et oui déjà à cette époque 1766, le Orange, Le vert et le Violet.
images
Les textes eux nous parlent de la trichromie, des couleurs complémentaires, des contrastes, de l’avantage de la transparence et de l’opacité.

LA PYRAMIDE DE J.H. LAMBERT Livres sur la couleur pyramide de lambert

Autres Textes sur lesquels, je me suis penché, c’est sur la pyramide de Johann Heinrich Lambert (1728-1777).
C’est une pyramide assez intéressante par le travail de recherche de Lambert. Là aussi trois couleurs de bases, mais très loin de nos primaires d’aujourd’hui, c’était de la Gomme Gutte ou Gamboge, du Carmin de cochenille et du bleu de Prusse.
Il faut lire la pyramide de Bas vers le Haut, car son principe était simple, plus nous mélangeons des couleurs à du blanc et plus il est difficile de les distinguer les unes des autres.
Elle se compose de 7 triangles plus un. Bon le dernier c’est juste pour ferme la pyramide et il ne sert à rien.

  • Le premier Triangle (tout en bas) : 45 couleurs

Au sommet les trois primaires.
Sur chaque côté 7 mélanges binaires permettant de passer d’une primaire à l’autre.
A l’intérieur 21 mélanges tertiaires

  • Le second triangle comprend 28 couleurs
  • Le troisième triangle comprend 15 couleurs
  • Le quatrième triangle comprend 10 couleurs
  • Le cinquième triangle comprend 6 couleurs
  • Le sixième triangle comprend 3 couleurs
  • Le septième comprend 1 seule couleur le Blanc.

lam01
Sur le socle de la pyramide, il y a douze petits carrés peints avec douze des principaux pigments utilisées à cette époque.

  • Le Jaune de Naples
  • Orpiment
  • Smalt
  • Indigo
  • Verdet
  • Cinabre
  • etc…

Ce système de codage permet de connaître pour chaque utilisation, les quantités respectives de chacun des trois primaires. (source : Encyclopédie de la peinture tome 1 PRV)
Dans un prochain article je vous parlerais des autres livres que j’ai pu lire.
Bonne lecture à tous

L'importance la touche Picturale, du mouvement dans votre oeuvre

Le mouvement, la touche picturale

On me pose souvent la question mais qu’est ce qui donne vraiment vie à un tableau :
Est-ce l’harmonie ?
Est-ce la matière ?
Est-ce la couleur en elle-même ?
Est la trace de l’outil ?
 
Comme pour une recette de cuisine, pour qu’un tableau soit réussi, il faut un certain nombre d’ingrédients essentiels.
 
La matière dans un premier temps est plus que nécessaires.
Par matières j’inclus  la qualité du matériau utilisé, quelques soit ce médium : Aquarelle, Pastel, Huile ou Acrylique, extra fine, fine ou étude. Mais par matière, j’inclus aussi l’empâtement, le glacis, le frottis !
 
Il y a l’utilisation de la lumière en matière de peinture, elle a son importance, voyait le succès du clair-obscur. Mais des peintres comme CARAVAGE ou Georges de LATOUR, nous ont appris l’importance de l’apport de la lumière dans un tableau.
 
Comme vous pouvez le voir dans ce tableau de CARAVAGE (Michel-angelo Merisi da Caravaggio, en français Caravage ou le Caravage, né le 29 septembre 1571 à Milan et mort le 18 juillet 1610 à Porto Ercole.) ci-dessous Lumière Oblique.
L'importance la touche Picturale, du mouvement dans votre oeuvre
 
Mais un des ingrédients essentiels à la réussite d’un tableau est le mouvement, le coup de pinceau.
 
Qu’il soit retenu ou appuyé, l’artiste a transmis une certaine énergie dans ce geste.
Tel un chef d’orchestre qui commande son Orchestre, l’artiste à l’aide de son pinceau ou de son outil de prédilection, donne un rythme à son tableau.
 
Ces rythmes forment l’espace, les différents plans indispensables à l’équilibre de son tableau, ils sont aussi imposés par le choix des couleurs : pures ou rompues, par le choix du mouvement donné à l’œuvre : statique ou en mouvement, par le choix du type de lumière : naturelle ou artificielle.

L’importance la touche Picturale, du mouvement dans votre oeuvre

Comment vernir une toile, un tableau
C’est par le geste de l’artiste que va être déterminé, la dynamique de l’œuvre, son mouvement, sa symphonie.
C’est très souvent ce geste, la touche picturale, qui contribue au sens même de l’œuvre.
Certaines personnes par de philosophie de l’œuvre.
Le type d’outil utilisé pour façonner son œuvre a aussi son importance : Brosse ou Couteau, voire spatule comme Soulage.
En ce qui concerne les pinceaux le choix de la qualité du poil, de la taille (Largeur) du pinceau a aussi son importance.
Une brosse large peut engendrer des touches importantes, lentes ou vives, plus ou moins croisées, superposées.
Un pinceau plus souple produit des passages délicats, idéal pour modeler un volume.
Maintenant attention, la nature du  poil d’un pinceau agit sur la touche, mais c’est vous l’artiste qui l’a dominé.
 
Quand l’artiste est expérimenté, c’est son intuition, sa volonté, son expérience, qui dominent la touche picturale.
L’importance la touche Picturale, du mouvement dans votre oeuvre
Un geste va déterminer une profondeur de champ, une perspective…
 
Et vous quel geste avez-vous dans vos Tableaux ?
 
Devenez votre propre chef d’orchestre, et jouez votre œuvre au rythme des gestes, des mouvements, des couleurs, …..