Comment mettre les clés, Réparer un enfoncement et rouler une toile

Dans cette vidéo de l’émission question/réponse, je réponds à plusieurs internautes.
D’abord à Michel (Nantes) qui vient de déménager, et qui a abîmé une toile. Elle n’est pas crevée, percée, la toile est simplement enfoncée, et il ne sait pas comment réparer ce problème.

Premièrement pour transporter des toiles, il vaut mieux quand vous transporter, plusieurs toiles, les mettre tête bêche, toile contre toile, et il faut qu’au moins deux bois se touchent, ensuite maintenez les ensembles, j’utilise du stock de peintre, qui s’élève facilement.

Maintenant, comment arriver à réparer cet enfoncement.

C’est très simple, il vous suffit de prendre une éponge mouillée, imbibée d’eau, vous ne l’essorez surtout pas, et vous venez tapoter, mouiller, le dos de la toile, là ou il y a le renforcement. Vous laissez sécher, et une fois sec, la toile a repris sa forme initiale. C’est une simple réaction du lin ou du coton à la variation de l’hydrométrie.

Comment mettre les clés.

comment mettre les clés sur un chassit
J’ai vu trop de toiles arriver à l’encadrement à l’époque où j’avais mes magasins, absolument pas d’équerre, simplement dû à une mauvaise utilisation de clé de tension, que l’on trouve dans un sachet avec la toile lors de son achat.
Les gens après l’achat, mettent les clés, frappent dessus, et commencent à peindre.
Non, d’abord, il n’est pas nécessaire de mettre les clés, sauf si vous habitez dans une région où le taux d’humidité est important. Et encore vous pouvez très bien attendre que la toile bouge avant de mettre les clés.
Poser les clés, ce fait d’une façon précise, vous mettez chaque clé dans chacune des encoches de votre châssis. Ensuite, vous venez frapper délicatement les clés en suivant un sens choisi soit les aiguilles d’une montre, ou l’inverse. Et vous faites autant de tour qu’il faut pour tendre la toile.
Si vous frappez trop fort d’un côté, vous risquez de rendre votre toile pas d’équerre. Donc, allez-y doucement, prenez votre temps.

Comment voyager avec une toile roulée.

La plupart des gens roulent leur toile, en mettant le dessin vers l’intérieur, ce qui est une grosse erreur.Comment rouler une toile
Avant de rouler votre toile, vous ne pouvez que constater que votre peinture entant sèche, un film dur s’est formé.
Si vous roulez votre toile quel que soit le sens, vous allez automatiquement casser ce film, il va y avoir des micros fissures, c’est normal, vous n’y pouvez rien.
Mais si vous roulez votre toile le dessin à l’intérieur, alors au moment de retendre votre toile, vous allez ouvrir, ces fissures, alors que si vous avez roulé votre toile le dessin vers l’extérieur, vous allez refermer les fissures.

Facile à comprendre non ?

 

15 techniques de peinture à l'huile ou à l'acrylique, et autres

15 Techniques de peinture à l’huile à apprendre

 
Voici 15 techniques de peinture à l’huile, que vous devriez apprendre, si vous ne les connaissez pas déjà.
Ces techniques conviennent aussi aux autres médiums picturales, tel que l’acrylique, L’aquarelle, le pastel sec, le pastel à l’huile ou la gouache.
15 techniques pour la peinture

15 techniques de peinture à l’huile, que vous devriez maîtriser

1) Blocage couleur.  Bloquer en couleur avec des coups de pinceau dilués en suivant les contours d’un objet. Cela vous permet de définir les contours de l’objet sans utiliser la peinture plus épaisse. La clé est de définir les contours de l’objet avec les mêmes couleurs qui seront utilisées à l’intérieur de celui-ci.
2) Le fond instantané.  Je fais partie de ces peintres, qui ne peignent jamais sur un fond, blanc, le blanc, c’est la lumière, et je trouve que cela gène l’œil au moment de peindre, c’est pourquoi je fais un fond d’abord, avec à l’acrylique ou à l’huile diluée à l’essence de térébenthine. Soit, je fais un fond monochrome non défini ou soit je commence à esquisser mon tableau.
3) Utilisation des couches successives.  La peinture à l’huile permet à l’artiste de peindre par plusieurs couches successives, une fois que la couche précédente est sèche complètement.
Si vous prévoyez d’utiliser des couches multiples, commencez  avec des couches plus minces de peinture dans des couleurs plus claires. Lentement faire votre chemin vers des couches plus épaisses et des couleurs sombres.
4) Intensifier les couleurs.  Diluer la peinture à différentes étapes pour créer un contraste qui va intensifier les couleurs. Les différentes densités de la même couleur peuvent être utilisées pour mieux définir la forme. Lorsque vous utilisez cette technique, laisser la couleur de fond pour la fin. La surface du fond dilué contraste avec la surface plus dense de l’objet.
5) Les couleurs contrastées.  Contrastez  vos  couleurs sur votre peinture  pour créer une impression de trois dimensions.
6) Le Clair obscur. Le Chiaroscuro ou le clair obscur est une des plus anciennes techniques de peinture à l’huile pour apporter le volume à un objet. Elle se concentre sur le mouvement de la lumière à travers la surface de l’objet par le biais de fort contraste entre la  lumière et l’obscurité. Lorsque vous utilisez cette technique, les ombres doivent être presque noires et il est préférable d’utiliser une couleur de fond neutre.
7) Valeur des coups de pinceau.  Les coups de pinceau peuvent également définir le volume et la forme d’un objet. Vous pouvez voir ces effets, sur les Tableaux de Vincent Van Gogh.  Utilisez votre pinceau comme vous le feriez d’un crayon. Appliquez différentes couleurs de peinture comme vous le feriez avec des crayons de couleur.
8) Lignes de fusain.  Utilisez les lignes de fusain (charbon de bois)  derrière un objet pour renforcer sa forme et lui donner sa dimension. C’est la technique dite de la Grisaille.
9) La  couleur saturée.  Utilisation de la couleur saturée est le moyen le plus direct d’ajouter la forme et le volume à votre œuvre.  Pour utiliser cette technique, saturer la couleur autant que possible dans les zones de l’objet qui ne sont pas éclairées.
10) la largeur du coup de pinceau.  Différentes tailles de coups de pinceau peuvent être utilisées pour définir et différencier les plans, les masses, les objets et les différents domaines de la peinture. Essayez d’expérimenter avec de plus larges coups de pinceau, des coups courts, et même des petits points. En général, les petits coups de pinceau représenteront les objets proches dans le premier plan, et les larges coups de pinceau sont pour les fonds, l’arrière-plan.
11) Irrégularités de mélange de peintures. Ajouter un effet textuel à votre peinture en laissant des traînées de couleur dans votre mélange de peintures. Ces irrégularités peuvent ajouter de l’intérêt à votre tableau.
12) Le  pointillisme. Surtout mis en valeur par Seurat,  et  pour donner un look impressionniste à votre peinture, essayez d’utiliser la technique du pointillisme. Cela consiste en tamponnant de petites quantités de peinture systématiquement sur ​​toute la toile pour obtenir une texture uniforme et continue. Même si cette technique parait simple, en réalité, elle est assez complexe, si vous posez un point jaune tout à coté d’un point rouge, l’œil verra orange.
13) Le coup de pinceau informel.  Essayez d’utiliser les coups de pinceau informels qui ne suivent pas un modèle et courent dans des directions différentes. Ces traits doivent couvrir la toile en grappes fluides de couleur. Cette technique peut être utilisée à la fois épaisse et peinture diluée. Je ne suis pas très chaud de cette technique, mais elle existe.
14) Les couleurs froides.  Essayez de travailler avec seulement les couleurs froides comme celle des verts, des gris et des bleus. Utilisez juste un peu de couleurs chaudes pour créer un contrepoint dans votre peinture.
 
15) Les couleurs complémentaires. Les principales couleurs complémentaires sont jaune et violet, bleu et orange, rouge et vert. Lorsque ces couleurs sont mélangées elles créent un gris, mais quand elles sont l’une à  côté de l’autre, elles créent un contraste saisissant. Envisagez d’utiliser des couleurs complémentaires dans votre travail.
 
 

Peut-on mélanger l'huile traditionnelle avec de l'huile miscible à l'eau

Aujourd’hui, je démarre une nouvelle série de vidéos, qui s’appelle Question/Réponse.
Chaque samedi, je répondrai par une vidéo, à une question d’un internaute.
Alors n’hésitez pas à laisser dans les commentaires ou par mail (contact) votre question.
J’essayerai d’y répondre dans les délais les plus Brefs.

L’huile miscible à l’eau, ou diluable à l’eau.

Huile miscible à l'eau , la Cobra
Je réponds à Huguette qui suite à l’article sur la COBRA de la maison TALENS :
Thierry, est-ce que je peux mélanger, la cobra avec mon ancienne huile traditionnelle.
La réponse est OUI, mais il y a des règles à respecter.
L’huile Cobra est une huile miscible à l’eau, cela veut dire qu’elle possède une résine savon qui permet le mélange, l’huile/eau
Et si vous ne voulez pas perdre cette propriété de ces huiles miscibles à l’eau, vous ne devez pas dépasser la proportion de 40% d’huile traditionnelle avec votre huile COBRA.
Le principe est le même s’il vous reste des vieux tubes acryliques et que vous avez choisi de passer sur les huiles miscibles à l’eau.
Dans cet article, j’ai parlé de la Cobra, mais il y a d’autres marques sur le marché européenne qui produisent, elles aussi, de l’huile miscible à l’eau, il y a Winsor et Newton avec l’ARTISAN, Lukas avec la BERLIN, Daler avec la GEORGIAN, il en existe peut-être d’autres, mais elles me sont inconnues.
N’hésitez pas à me mettre une marque que vous connaissez dans les commentaires.
Donc, je vous rappelle si vous avez des questions en ce qui concerne l’art en général, question technique ou autres, c’est avec plaisir que j’essayerais de vous répondre à travers les prochaines vidéos.
Vous pouvez poser vos questions soit dans la zone commentaire ci-dessous, ou par le biais de la page contact en cliquant ICI.
Je vous dis à Samedi prochain pour une nouvelle vidéo

Le mélange des couleurs

Mon livre sur le mélange des couleurs  est enfin sortie.
Bine plus qu’un simple ebook, c’est une véritable méthode, un cours en 13 exercices, 13 pas à pas.
Vous pouvez en savoir plus en cliquant ICI 
vous pourrez aussi sur cette page télécharger un extrait du livre, pour vous faire une idée de son contenu.
le mélange des couleurs

Urban Esquisse : une nouvelle tendance

Savez-vous ce qu’est l’Urban  Esquisse.
 

Urban esquisse

Après les « Urban Légende », la légende urbaine, voici que vient d’apparaître « Urban Esquisse » ou tout simplement l’esquisse Urbaine.
Sous ce nom est définie une nouvelle tendance (ou presque) en matière de peinture, qui consiste à capturer des impressions, des moments de vies de tous les jours.
Attention rien d’extraordinaire, dans ces scènes de vie, juste un instantané, un bout de vie, une photo dessinée.
Dessin, rapide, cette technique rappelle étrangement la pochade des artistes comme Delacroix, mais aussi un peu les carnets de voyage.
Souvent, l’esquisse est réduite à quelques détails. Juste des éléments essentiels de la scène. Cela va du vélo posé le long d un mur, un tramway à Lisbonne, un canot sur les bords de plages bretonnes.

Urban esquisse
Jeans Hubnet

 
Ce qui fait le succès de cette tendance, c’est simplement la réduction du matériel à transporter :
Un carnet de croquis de poche
Une boîte d’aquarelle, quelques feutres, ou simplement un crayon et une gomme.
On s’approche de nos carnets de voyage, mais le contexte n’est justement pas les vacances ou les voyages, mais la vie de tous les jours.
Et vous pouvez aller loin. Considérez votre environnement avec des yeux différents, choisir un beau motif et prendre un moment. 
Et déjà un premier croquis est prêt. 
urban esquisse
Jens Hubner

Pour les timides, vous pouvez très bien faire une photographie de cet instant, même avec votre smartphone, et tranquillement chez vous au repos, à l’abri du regard, parfois assassin du badaud, qui,  il faut l’avouer, souvent ne connait rien à l’art, vous pouvez esquisser cette scène.
Vous verrez à ce petit jeu, combien votre œil va se parfaire au gré de vos esquisses, et en plus vous aurez un nouveau regard sur le monde qui vous entoure.
Peut-être deviendrez-vous, le Robert Doisneau ou le Henri Cartier-Bresson du dessin, ou simplement de l’Urban esquisse.
Allez, dessinez et partagez.
 
 

Comment fabriquer des verts, avec des couleurs simples

Je réponds dans cette vidéo à des internautes, qui profitent de cette période estivale pour aller peindre nos vertes campagnes.
En effet, comment arriver à reproduire, la multitude de verts que vous trouvez dans la nature ?

Comment fabriquer des verts ?


Devez-vous courir chez votre marchand de fourniture beaux-arts, acheter tous les teintes de verts qu’il dispose.
J’ai pu dénombrer, dans la gamme d’huiles Rembrandt pas moins de 22 verts différents et 18 dans la gamme d’huiles extrafine de chez Lefranc et Bourgeois.
Bien sûr, cette profondeur que vous trouvez dans les gammes d’huiles, d’acryliques, d’aquarelles n’a pas été créée pour absolument vous faire consommer, mais bien pour répondre, à une demande, et surtout pour venir en aide aux peintres débutants.
Je vous déconseille, si vous avez ce genre de tubes dans votre mallette, de les utiliser pure, il vaut  mieux que vous profitiez pour partir de cette base de teinte, et la dégrader en rajoutant, du bleu, du jaune, et même une terre de sienne naturelle ou terre d’ombre naturelle.
Comment fabriquer des verts à l huile, acrylique ou aquarelle
Sachez aussi, que dans la terre d’ombre brûlée, vous avez une forte nuance de vert dedans, cela peut être aussi, une bonne base de travail.
Mais, ce que j’ai voulu démontrer dans cette vidéo, c’est comment à partir de 5 couleurs, vous pouvez déjà fabriquer un grand nombre de vert.
Je suis parti de cinq couleurs que vous avez certainement en stock :

  • Un  jaune Primaire
  • Un  Noir d’ivoire
  • Une Terre d’ombre naturelle
  • Un bleu outremer
  • Un Bleu Primaire

(Attention, je vous rappelle que dans certains bleus primaires, il y a du pigment blanc, donc, veuillez vérifier sur l’étiquette sa composition, mais il faut que vous en teniez compte dans vos mélanges.)
Dans un but de rapidité, je n’ai fait qu’en moyenne, trois mélanges avec deux couleurs, en fonction de leur quantité, mais vous pouvez facilement arriver à faire plus d’une dizaine de teintes avec seulement deux couleurs de base (comme le jaune primaire plus le bleu outremer)
Vous pouvez bien sûr faire des verts, avec bien d’autres bleus et bien d autres jaunes, c’est à vous de vous amuser.