Test: Feutre pinceau PEN BRUSH de PENTEL

Aujourd’hui, je profite du beau temps dans le Rhône-Alpes pour tourner cette vidéo un test produit.

Le Feutre pinceau de la Marque PENTEL.


Le Pen Brush.
Ici, celui que je vous montre, cela fait 15 ans que je l’ai, et, pourtant, je l’utilise très régulièrement surtout quand je me promène, j’ai toujours un calepin format A5 et ce feutre pinceau.
J’ai voulu faire ce test produit, car comme on arrive en été (ENFIN), vous êtes nombreux à me poser la question des produits que j’emmène en vacances.
Et bien le Feutre Pinceau de la marque PENTEL est l’outil que je n’oublie jamais dans mes déplacements.
J’ai essaye plusieurs solutions, feutre pinceau rechargeable, à usage unique.
Celui-ci me plaît, car il me rappelle le stylo-plume que l’on avait enfant, quand il est vide, on ne change que la cartouche. Je suis assez écolo ou radin, comme vous le voulez, mais je n’aime pas ce qui est jetable, je trouve que c’est du gaspillage.
Donc pour revenir à ce Feutre pinceau, c’est un produit que j’ai découvert, à l’époque ou  j’avais mes magasins, et, c’est un produit que j’ai énormément vendu, car il est prisé aussi bien par les amateurs que par les professionnels.
Je l’ai fait découvrir aux Illustrateurs, lors du festival de la BD à Saint-Malo, le deuxième festival en nombre d’entrées si mes souvenirs sont bons.
test: Feutre pinceau PENBRUSH PENTEL

Les Avantages.

Un prix assez abordable pour ce type d’outil selon les magasins, vous allez le trouver entre 15 et 20 €, le feutre pinceau et un lot de quatre cartouches.
Sa solidité dans le temps, je vous le dis le mien à plus de 15 ans, donc vous pouvez considérer comme solide.
Sa facilité d’entretien, je le rince à l’eau froide, et si je ne l’utilise pas tout de suite, le lave les poils, comme je lave mes pinceaux, un peu de liquide vaisselle dans le creux de la main, et je frotte.
Sa facilité d’utilisation, vous mettez la cartouche et c’est prêt.
Toujours  sa facilité d’utilisation, pour un trait très fin, vous effleurez votre feuille de papier, vous voulez un gros trait, vous appuyez suffisamment, en fonction de la grosseur de votre trait.
ATTENTION pour les PRO
Je préfère utiliser ce feutre pinceau, et d’ailleurs comme tous outils lui ressemblant, sur du papier lisse de préférence et pas trop poreux, plutôt un papier dit « Technique ».
Mon Partenaire pour ce Test : Les couleurs du temps EPAGNY ,
Même, si ce magasin ma fournit les cartouches pour faire le TEST,  je vous rapelle que je ne suis pas rémunéré, ni par le magasin, ni par la marque. 🙂
Logo nabismag

Mes 5 étapes simples pour monter un blog

Il y a de nombreux avantages pour vous en tant qu’artiste de commencer un blog/site.
Un blog est un excellent moyen de promouvoir votre art, de vendre votre art et d’offrir un service à la clientèle. Il n’y a pas de meilleur endroit pour se connecter avec un client potentiel, que votre blog.
Votre but en tant qu’artiste en ligne:
Faire que vos clients se sentent à l’aise pour vous connaître, connaître votre art et même, je l’espère, pour vous, vendre votre art.
Je connais beaucoup d’artistes américains et Anglais, qui se sont fait connaître du grand public, grâce à leur blog.
Vous n’êtes pas très différents qu’un fabricant, qui vend ses produits.
Un blog apporte un côté personnel pour vous et votre art, un lieu de présentation et de partage qui montre qui vous êtes et ce qu’est votre art.
Certains clients peuvent ou ne peuvent pas être à l’aise pour vous approcher en direct, mais ils seront heureux de communiquer avec vous via votre blog.
Aujourd’hui, nous pouvons considérer qu’avoir son blog en ligne, n’est pas une chose aussi compliquée qu’on veut bien vous le dire.

Ok, maintenant que vous connaissez la puissance et le potentiel d’avoir votre propre blog, nous allons parler de la façon la plus facile et le meilleur marché, pour mettre en place un blog!

Je sais, je sais, vous êtes le type d’artiste baba cool  et ayant peu d attrait avec les nouvelles technologies…. Oui c’est votre droit
Mais, ne vous inquiétez pas, si vous suivez ces étapes, cela sera facile et indolore et vous pouvez être en ligne dans quelques heures.
Comme une sauvegarde, si vous êtes coincé ou avez une question que vous pouvez toujours me laisser un commentaire pour que je vous aide.
 
Maintenant, vous avez juste besoin de passer à l’action!
Il n’a vraiment pas descendu pour prendre cette première étape.
Voici quelques vérités à prendre en compte pour les débutants …

  • Votre blog ne sera pas parfait
  • Votre blog n’obtiendra pas 1000 visiteurs en quelques semaines
  • Votre blog est le vôtre, vous pouvez faire ce que vous voulez avec.

 
Quand j’ai commencé mon blog les nabismag.fr,  il n’était pas terrible, il ne montait pas dans  les recherches, le contenu n’est pas grand, la disposition n’était pas super.
Je me suis amélioré avec le temps, je suppose que vous pourrez faire de même.
Le plus important c’est que votre blog soit en ligne et que vous ayez un endroit pour vous connecter avec vos disciples et clients.
Chaque blogueur commence au même endroit, comme je l’ai fait et je suis sûr que bien d’autres l’ont fait aussi.
Alors ne laissez pas ces choses qui vous empêchent de faire votre premier blog en ligne.
iloveblog
 

Mes 5 étapes simples …>

 

ÉTAPE 1

Acheter un nom de domaine, les deux hébergeurs les plus connus sont OVH et 1and1, ils ne sont pas chers et pour débuter c’est pas mal.   Personnellement je suis chez 1and  depuis 10 ans.

ÉTAPE 2

Acheter un forfait d’hébergement grâce à un pack d’hébergement, généralement, quand vous louez un hébergement, vous avez le nom de domaine gratuit, en tout cas chez 1and1.fr
 

ÉTAPE 3

C’est l’étape la plus fastidieuse, vous trouvez un thème qui vous convient. Le thème c’est les vêtements de votre blog, l’esthétique. Dans votre cas, je vous conseille de prendre un type pour photographe, il y en a beaucoup de gratuit et de très facile à mettre en place, mais il faut qu’il soit compatible avec « Woo ».  Woo est une application qui permet de passer votre blog Word-press, en site e-commerce, donc de vendre en ligne. Même si au départ, vous ne voulez pas mettre en vente vos œuvres sur votre blog, il vaut mieux voir plus loin. Car j’aborderai prochainement, des trucs et astuces, pour vendre plus facilement votre travail.
A par contre, chose importante, si jamais vous ne trouver pas de thème qui vous plait sur wordpress, achetez un thème n’est pas un gros investissement, en général entre 50 et 100 euros maximum. Vous pourrez,  sur certains sites, en trouver des piratés, mais vous avez des chances que des petits malins aient piégé ce thème pour mieux vous hacker plus tard.

ÉTAPE 4

Une fois que vous avez votre blog mis en place, il est temps de mettre en place votre liste. Construire votre liste est une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour faire de l’argent avec votre nouveau blog.
Un blog réussi a besoin de convertir le plus grand nombre de visiteurs en futurs prospects et la meilleure façon d’utiliser un Auto-répondeur, il en existe de plus en plus, le plus connu est Aweber, c’est celui que j’utilise, mais il existe aussi mailchimp (vos 2000 premiers prospects sont gratuits), autrement vous avez un français, Sg-autorépondeur.

ETAPE 5

Maintenant que vous avez configuré  votre blog, Vous allez pouvoir installer de plugins gratuits.
Les Plugins sont comme des petits programmes qui vous permettent de bloguer plus facilement.
TinyMCE Advanced : c’est un plugin, qui va vous permettre d ajouter des fonctionnalités sur les articles, et vous pourrez mettre plus facilement, des textes en gras, en italique, ajouter de la couleur etc…
Video.js – HTML5 Video Player for WordPress Par Dustin Lammiman, c’est un plugin qui vous permet de mettre des vidéos sur votre blog,
Yoast SEO , C’est le plugin à mettre en place pour avoir un meilleur référencement, attention, ce n’est pas lui qui vous référence,  Mais il vous aide à faire que les articles que vous allez créer, sont bien structurés pour une meilleure visibilité par les moteurs de recherche.

C’est tout ce qu’il vous faut pour obtenir un blog en ligne et correctement configuré et de le montrer au monde entier !

 

Si vous avez des questions envoyez-moi un email, laissez-moi un commentaire ci-dessous, je vous répondrai.

 
Vous avez terminé et vous êtes maintenant un Artiste – Blogueur !
 
 

Trouver sa voie, trouver son style, trouver sa patte.

La grande difficulté pour un enseignant en arts, c’est d’arriver à donner à ses élèves des clichés pour peindre.
Ce que je veux dire par là, j’ai trop souvent vu, des amateurs venir faire encadrer leur œuvre, et je pouvais simplement, à la vue de leur travail, dire quel était leur enseignant ou enseignante.
Attention, je ne critique pas leur enseignement, ni élève d’ailleurs, mais c’est la grande difficulté de l’apprentissage en matière de peinture

Trouver sa voie, trouver son style, trouver sa patte.

Je vais schématiser, mais il y a encore trop de méthodes à dessiner qui nous apprennent des manières « clichées, où, Trouver sa voie, trouver son style, trouver sa patte.par exemple, on veut nous faire croire qu’un arbre, c’est un nuage, ou qu’il ressemble à un ballon de baudruche juché sur un bâton, voire pour les sapins, un triangle juché sur ce même bâton.
Ces méthodes sont basées sur l’imitation, elles n’ont rien à voir avec une contribution personnelle.
Pour donner vie à un tableau, il faut lui donner une forme, pour que cela ne soit pas qu’un aplat de couleurs.
Le modelage (action de donner une forme à votre tableau), ne se fait pas, il faut, mais comme vous le sentez, comme vous le voulez, comme vous le faîte.
Il s’agit de créer des œuvres vraies, honnêtes avec vous, qui ont quelque chose d’individuel, des œuvres personnelles, qui justement parce qu’elles sont personnelles ne se perdront pas dans la masse et resteront toujours reconnaissables.
Une fois que vous aurez appris à maîtriser les possibilités d’une certaine technique de dessin ou de peinture, et que vous aurez étudié profondément les aspects comme l’effet des couleurs et la composition, vous pourrez créer des œuvres de haute qualité, qui pourront même résister  au temps qui passe.

« J’en suis arrivé à l’idée que nous devons retourner à la nature même, mais pas en nous la montrant comme le fait un photographe.  » Guillaume APOLINAIRE (1881-1918)

Chaque homme ou femme a besoin de critique sur son œuvre, même les plus grands.
Ne la fuyez pas, mais prenez toujours en considération qu’elle peut être constructive pour votre travail, et essayez d’en tirer profit.
Bon attention, cette critique doit émaner de gens qui ont un semblant de connaissance en matière d’arts, autrement cela ne vous servirait à rien, positive ou négative.
d’ailleurs même, les personnes les plus compétentes peuvent se tromper dans leurs analyses.
 
Regarder les impressionnistes, qui ont subi une critique énorme lorsque dans le passé, alors qu’ils cherchaient (les impressionnistes) à renouveler la peinture, l’art et sa vision.
Trouver sa voie, trouver son style, trouver sa patte
Une des raisons de cette critique était le fait que les impressionnistes, au lieu de se guider sur l’académisme pur, se laissaient imprégner par la nature et la vie de tous les jours sous toutes ses formes, et, sortaient leurs impressions en de nombreuses touches colorées, pleines de vie et de spontanéité. Et ce furent surtout les peintres académiques qui se trouvaient très irrités de ce cours magistral qu’on leur donnait.
Donc, peignez avant tout comme vous le sentez, sauf si vous voulez devenir demain, un futur Picasso, un futur Soulage, prenez du plaisir à exercer votre art, c’est surtout cela le principale.
 

Le pointillisme, la technique explication.

Parmi les nombreuses techniques picturales qui ont existé, il y a une technique qui m’a particulièrement bluffé.
C’est le  pointillisme, surtout mis en valeur par Georges SEURAT.

Tout d’abord mettons en place les éléments déclencheurs :

En 1839, Michel Eugène CHEVREUL publie, ses lois du contraste simultané des couleurs, ne dites pas que vous en avez jamais entendu parler, je le cite souvent se livre, et pour ce qui voudraient le lire, laissez un commentaire et je vous envoie le PDF, s’inspirant de la découverte des couleurs atmosphérique.
Un groupe de peintres impressionnistes était fasciné par la vivacité de la couleur optique. Se basant sur la théorie de CHEVREUL, ils ont constaté qu’une couleur mélangée sur la palette ne peut jamais atteindre la vivacité et la brillance de l’effet optique des couleurs primaires juxtaposées.

Le pointillisme, la technique explication.

La juxtaposition de couleurs primaires suggère des couleurs secondaires. Des tons gris et noirs ne pouvaient s’obtenir1800007 qu’à partir d’un mélange optique.
Ce n’était non seulement valable pour les couleurs primaires, mais également pour une couleur primaire et secondaire.
Une couleur secondaire est d’ailleurs un mélange de deux couleurs primaires.
Grâce à l’application du pointillisme, les gris/noirs s’obtiennent en juxtaposant les couleurs suivantes :
Jaune et violet, rouge et vert, bleu et orange.
Autrement dit, vous juxtaposez une couleur et sa complémentaire.
Les couleurs pures cédaient leur place aux couleurs dites cassées. Afin d’obtenir tel résultat, les artistes devaient appliquer des milliers de pointillés de peinture, qui donnaient non seulement la couleur, mais aussi la forme.
Ce travail requérait une patience d’ange. Une œuvre pouvait prendre des années.
Mieux comprendre le POINTILLISME.

Mieux comprendre le pointillisme à travers la photomécanique.

Le pointillisme a vraisemblablement  subi l’influence des premiers procédés photomécaniques de coloration, importé d’Allemagne au 19e siècle. Une chromotypographie se compose également d’un nombre très élevé de petits points formant une image.
On utilise des encres typographiques transparentes dans les couleurs primaires jaune,  magenta (Le rouge) et cyanogène (le bleu).
La trichromie est l’ensemble des procédés photomécaniques en couleurs, dans lesquels toutes les teintes sont obtenues à l’aide des trois couleurs primaires. (Tiens j’ai déjà lu cela quelque part J  ).
La quadrichromie est la sélection photographique des originaux en couleurs qui produit quatre clichés de couleurs, jaunes, rouge, bleu et noir. A l’impression, la superposition des quatre encres reproduit l’image de l’original.  Elle augmente le contraste dans les ombres. La reproduction colorée ne change pas pour autant.
Le pointillisme, la technique explication.
L’image à reproduire est divisée en plusieurs épreuves positives, reportée sur le papier charbon, de sorte qu’elle soit divisée en plusieurs milliers de petits points (tramés).
Les points sont plus petits dans les clairs, on obtient ainsi des demi-tons. Les points sont gravés par couleurs sur des plaques séparées. En tirant des épreuves de ces plaques superposées, on obtient après de nombreuses corrections de couleur, les couleurs de l’image à reproduire.

LES GRANDS POINTILLISTES.

Georges SEURAT était l’un des plus grands néo-impressionnistes, nom donné aux peintres qui m’exprimaient à travers le pointillisme.
Il y avait également Paul SIGNAC, Henri MATISSE, Hippolyte PETITJEAN et Camille PISSARRO, tous Français, et le néerlandais Jan TOOROP.
Le divisionnisme est un autre terme pour désigner le pointillisme.
La grande Jatte de Seurat, démontre à quel point il prenait le pointillisme au sérieux. Il affirma que la pureté des couleurs spectrales était la clé de cette technique.
Le pointillisme, la technique explication.
Il peignit entre autres Le Cirque. Cette œuvre inachevée, en raison de son décès à l’âge de 31 ans, trahit la détermination de Seurat.
Le mouvement, la technique légère et frivole de l’impressionnisme furent remplacés par une grande maîtrise, par une technique équilibrée et rationnelle.