Comment rendre un medium à peindre mat

Nabismag - recette du medium à peindre à l'huile Question sur les recettes de mediums à peindre

Bonjour à tous,
Aujourd’hui je réponds à une question qui m’a été posée suite au livre que vous avez pu télécharger sur les médiums.

1) Merci pour vos recettes de médium. Cependant il me manque juste un détail: sont-ils mats, satinés ou brillants en rendu final?
Je cherche une recette simple de médium à l’huile mat avec des produits qu’on trouve chez Boesner ou Gerstaecker,( je ne suis pas en ville, je me fais livrer)

Je vais répondre tout de suite à la seconde partie de cette question, à savoir, où acheter quand nous ne sommes pas dans une grande ville.
Maintenant depuis de nombreuses des années, les artistes ont pu remarquer la présence dans l’Hexagone de deux grands spécialistes des matériaux pour artiste peintre, tous les deux d’origine Allemande.
Je me permets quand même de vous signaler que ce ne sont pas les seuls en France, certaines sociétés françaises font un vrai travail de spécialistes mais avec des moyens moindres.
Parmi les vépécistes que je vous conseillerais :
Dalbe : je ne suis pas toujours d’accord avec la ligne commerciale de cette société, mais il faut noter que maintenant depuis de nombreuses années, cette marque essaie d’apporter aux artistes des produits en qualité-prix convenable. En plus, ils ont un réseau de magasins et surtout de petits magasins situés dans des petites villes, qui peuvent mettre à votre disposition des produits en moins de 72 heures, grâce à leur plate forme d’achat.
leur site : Dalbe.fr
Le passage clouté : Très connue sur Paris, un peu moins en province, Valery et son épouse se battent réellement pour les artistes, et arrivent à leur apporter, des matériaux d’excellente qualité à des prix très compétitifsnous. Le seul bémol, ils n’ont pas de vrai site de e-commerce, donc un peu difficile à faire nos achats, mais je vous conseille de prendre le téléphone, leur personnel est agréable.
Leur site : Passagecloute.com
Marin : L’un des plus anciens spécialistes beaux de France, comme pour le passage Clouté, ils offrent aux artistes, de très bon matériaux, et des prix très attractifs aussi. Eux non plus n’ont pas de site e-commerce, donc achats souvent difficiles. Par contre, de part leur ancienneté, ils savent gérer les achats par correspondance, et surtout les envois en quantité.
Leur site : Marinbeauxarts.com
Kremer : Pour ceux qui aiment, fabriqués eux-mêmes leurs matériaux, indéniablement vous trouverez chez Kremer les produits rares que vous avez besoin pour vos fabrications.
Leur site : Kremer-pigmente.de
 
Bien sûr il y en a certainement bien d’autres, mais ces quatre-là, je les connais, je les ai testés, et je connais leur sérieux, c’est pour cela,, que je me permets de vous les conseils.

Personnellement, je vais chercher mes fournitures, soit dans le magasin beaux-arts à côté de chez moi, malheureusement à 1:00 de route, où je commande chez Boesner à Bordeaux, là c’est surtout par amitié avec le directeur Stephan Kinser, j’aime aussi quand je suis sur Paris, allez chez mon ami Valéry, au passage clouté. Par contre un magasin que je vous conseillerais sur Paris, un mythe pour les amateurs d’art, le magasin Sennelier, quai Voltaire à Paris, juste pour le plaisir des yeux.

 
Maintenant, en ce qui concerne la question principale, à savoir les recettes de médiums, que je vous ai transmis dans mon livre, sont-elles des recettes de médium mat, satinés ou brillants.
L’ensemble de ces recettes, étant généralement des recettes d’avant 1950, sont des recettes de médium brillant, sauf pour le médium vénitien, qui grâce à la cire d’abeille, donnera un rendu plutôt satinés. Ce n’est que tout récemment, qu’il y a eu un véritable engouement pour les peintures mates.
Dans un premier temps, sachez qu’il existe chez Lefranc et Bourgeois, un médium mat qui  donne aux applications un effet mat, uniforme et velouté. Il ne modifie, ni la transparence,  ni l’opacité des couleurs.
Vous pouvez utiliser le médium à l’oeuf, il vous suffit de mettre huit à 10 gouttes de médium par mois de couleurs, en dilution avec un mélange d’essence de térébenthine ou d’essence d’aspic, et cela en fin de travail de préférence.
Vous pouvez aussi utiliser le médium vénitien, là vous  le retrouverez dans toutes les marques,  sous l’appellation, vénitien, italien, ou sous le nom d’un célèbre peintre italien, tout dépendra de la marque. Ce médium donne un aspect plutôt satiné.
Dans le cadre d’une fabrication d’un médium à peindre satiner ou mat, aux recettes que je vous ai conseillées,  il faut rajouter ce qu’on appelle un agent matant ou agent de matité.
Parmi les agents matant que l’on utilise en peinture artistique, il y a avant tout la Silice. C’est une charge et un additif inorganique naturel ou de synthèse. Elles sont utilisées;  soit comme épaississant;  soit en tant qu’agent de matité. La silice colloïdale donne à la pâte ou au vernis un aspect satiné ou mat en fonction des proportions.
Elle est vendue par certains détaillants spécialistes des produits pour les arts plastiques, parfois aussi chez les spécialistes de la décoration. Personnellement, j’en ai trouvé que chez Kremer, par contre, je crois qu’il en existe dans le domaine de la sculpture et du moulage.
Pour les spécialistes, un mélange de silice et d’huile d’oeillette à la particularité de marquer la peinture, ce medium conserve les stries laissées par la brosse.
En ce qui concerne les proportions, je n’ai pas testé ce produit, mais je vous conseille de démarrer par 5 % et d’augmenter au fur et à mesure de vos essais, et de ,ne pas dépasser les 25 % .

Que doit-on prendre pour peindre en vacances ?

Materiels à prendre pour peindre pendant les vacancesVoici une petite liste de matériels à ne pas oublier.

Bonjour à tous,

Pour certains d’entre vous les vacances sont terminées, mais pour d’autres elles vont commencer.
Voici, une petite note, pour ne pas oublier le matériel nécessaire, pour dessiner, peindre ou croquer les beautés que vous allez voir, observer pendant vos vacances.

Pour les utilisateurs d’acrylique.

Personnellement, j’apprécie énormément la grande souplesse d’utilisation que m’offre l’acrylique. L’économie de moyens nécessaires à sa mise en oeuvre, la matité de ces couleurs en font souvent le médium de prédilection pour les peintres sur le motif. Son pouvoir couvrant n’est pas l’un des meilleurs et en plus elle s’assombrit en séchant.
Son inconvénient l’été, c’est qu’elle sèche trop vite. Personnellement pendant les vacances je prends set disponible dans tous les grands magasins beaux-arts de 10 couleurs. Et j’utilise un médium avec un retardateur pour ralentir son séchage. Très souvent aussi, j’utilise l’acrylique, comme une aquarelle, cela veut dire extrêmement diluer.
Donc pour l’acrylique, le matériel conseillé est :

    • une boîte de 10 couleurs
    • trois pinceaux de taille différente
    • un bloc de dessins 160 g
    • un crayon et gomme
    • un bloc de papier spécial acrylique

 

necessaire-aquarellesPour les utilisateurs d’aquarelle

Pour les utilisateurs d’aquarelle, c’est beaucoup plus simple à emmener.

      • Une boîte de 12 ou 24 demi-godets
      • un pinceau à Lavis de type Raphaël 803 numéros 2
      • un pinceau en martres numéro 0 ou 1
      • un bloc d’aquarelle de préférence 300 g et collé.
      • Un crayon et gomme.

 

Pour les utilisateurs de pastel.

Comme pour l’aquarelle, les pastelistes n’ont pas besoin de beaucoup de matériel.

      • Une boîte de 36 demi-pastel
      • une gomme et un crayon
      • un bloc de papier à pastel (Mi-teintes, ingres, Pastel Card ou Pastel-Mat)

 

huile-peinture-materiel-400x270Pour les utilisateurs d’Huile

Pour les utilisateurs d’huile, c’est plus compliqué, la quantité de matériel est souvent imposante.
L’idéal est d’avoir une boîte chevalier de campagne, car elle permet, d’emporter tout le matériel nécessaire à la pratique de ce médium. Mais on peut aussi se contenter d’une boîte en plastique solide et d’un chevalet (de campagne pour faciliter le transport).

      • Un assortiment d’une dizaine de couleurs
      • De 3 à 5 pinceaux naturels
      • un flacon d’essence de térébenthine
      • un médium atteindre
      • une palette
      • alors deux à trois châssis (la taille en fonction de votre choix)
      • au un bloc de papier spécial huile (il existe chez tous les fabricants de papier beaux-arts)

avec tout cela vous n’oubliez rien, je vous souhaite de bonnes vacances, et de peindre de jolies oeuvres.

Comment proteger ses aquarelles ou dessins ?

comment proteger une aquarelleAujourd’hui, je réponds à une question que m’a posée Christian.
Cette question, mais régulièrement posée par les pratiquants de la technique de l’aquarelle.
En effet, quand vous encadrez une aquarelle, un pastel,  voir un dessin le verre, mais surtout son reflet est gênant dans le cadre d’une exposition.

Bonjour Thierry,
Je travaille l’aquarelle sur papier Arches 300 grs grand format et je voudrais savoir s’il existe un produit susceptible de protéger mes aquarelles afin d’éviter de mettre une vitre lors de l’encadrement.
De plus, sur quel support et avec quelle colle,  peut-on coller les aquarelles en vue de  leur encadrement ?
Je te remercie par avance de ta réponse

 
En général, les oeuvres peintes à l’aquarelle se conservent bien, et ceci même sans vernis. Les couleurs disponibles dans le commerce sont dans l’ensemble solides. D’ailleurs les marques présentent des gammes variées, dont les meilleurs sont réputés inaltérables (extrafine).
Vous pouvez donc laisser vos aquarelles sans vernis, si vous voulez les placer en carton ou si vous voulez les encadrer sous verre.
Si vous choisissez la seconde solution, éviter de coller vos aquarelles sur un autre support, vous risqueriez d’altérer votre papier qui pourrait alors jaunir. Cependant, si vous souhaitez donner à vos aquarelles une protection plus grande (en particulier contre l’humidité, puisque cette peinture n’est pas indélébile), appliquez, après séchage complet, un vernis spécial pour l’aquarelle. Vous pouvez aussi appliquer le Protecting-Spray de la maison Talens, qui va déposer une fine pellicule de protection sur votre oeuvre, ce dernier pourra par nécessité être éventuellement enlevé facilement.
proteger son equarelle
À base de résine synthétique, ces produits incolores ne feront pas saigner vos couleurs et protégeront durablement vos aquarelles sans leur donner un brillant excessif.
Si vous devez utiliser un vernis aquarelle, alors de préférence prenez le liquide car je trouve personnellement que les vernis en aérosol,  ont tendance à faire jaunir le papier.
Dans tous les cas, je vous conseille quand même d’encadrer vos aquarelles et de les mettre sous verre pour les exposer.

Faut-il continuer à peindre sur des chassis en coton ?

 

Mathilde m’écrit ses déboires avec ces tableaux.

 
Sa question : « traditionnellement, je peins sur toiles « coton », et avec de l’acrylique, mais mes toiles vrillent, se gondolent, se détendent.
Es ce du à l’acrylique que j’utilise ? ou à mes toiles qui sont en coton »
Beaucoup d’entre vous continuez à utiliser les châssis coton, bien qu’ils ont également des problèmes avec ce support…..par tradition ou par obligation financière.
 
 
nabismag - chassis coton Pour moi le coton n’est pas un produit d’origine française.
En général, la tradition dans les régions ou les pays est fonction, forcément, de la production locale.
Où sont nos champs de coton ?
Vous trouverez en France des champs de lin oui, mais aucun champs de coton.
Et encore, l’usage du lin  pour peindre, ne date que de 3 siècles environ.
Avant, on ne peignait que sur des panneaux de bois et certains retables pesaient près d’une tonne.
 
L’emploi du lin a vraiment simplifié la vie des artistes.
 
Le coton a très souvent tendance à bouger en fonction du taux d’hydrométrie dans l’air.
 
Pour en finir avec vous Mathilde, vous  peignez à l’acrylique, et qui n’est pour rien dans vos déboires.
 
L’acrylique est un matériau moderne, pratique et solide ; mais dont la commercialisation remonte aux années 1961-1962, ce qui est jeune dans le monde de l’art.
Alors, acceptez ce conseil. Continuez avec votre acrylique, dont la marque est de qualité et changez de support.
Trouvant le lin trop cher, achetez donc une toile en polyester tissé.
P_122083_P_1_PRODUIT
 
Elles sont, en général, de très bonne qualités et ne coûtent guère plus cher que le coton, voir souvent moins cher. A couleur nouvelle support nouveau tant qu’à faire !
 

Ps: Il faut savoir que pendant l’ongtemps, les artistes ont rejeté ce type chassis, certainement à cause du nom polyester, pas assez noble pour eux.  Le succè de ces toiles viens, je pense de l’intéligence du marketing de Pebeo, qui a pensé à renommé son produit et en l’appelant Ariane.

 
 
 

Comment garder plus longtemps vos pinceaux !

philippe_cognee_pot_de_pinceaux_d5601408hComment garder plus longtemps vos pinceaux !
 
Un beau et bon pinceau a son prix, aussi est-il nécessaire et utile de bien l’entretenir.
Voici quelques conseils pour le garder comme neuf.
Après leur utilisation, malaxez les poils avec une petite noix de savon noir ou de Marseille.
Rincez bien à l’eau claire.
Ensuite entourez-le d’un morceau de papier de soie dont vous collerez les extrémités avec de la salive.
En séchant, le papier de soie, se resserre et remet les poils de votre pinceau dans sa forme d origine.
Ainsi il durera beaucoup plus longtemps.
Essayez donc, c’est au Poil 🙂
 
 
Tableaux:
PHILIPPE COGNÉE (NÉ EN 1957)
POT DE PINCEAUX

Votre Essence térébenthine rectifiée est-elle de bonne qualité ?

terpentine_flesje (1)De  l’essence de térébenthine rectifie et de son emploi.
Oui, bien sur, il est préférable d’employer de l’essence de térébenthine rectifiée.
Dans le cas contraire, il se formerait, après évaporation, un résidu visqueux qui ne sèche jamais, jaunit, et finit même dans certain cas à noircir.
L’horreur, quand vous avez passé des heures à créer votre œuvre, et que vous là voyez déjà accrocher aux murs d’un célèbre collectionneur, voir un musée tout aussi célèbre.
Mais attention quand même, la mention rectifiée ne signifie rien en soi, car elle n’est jamais définitive.
L’essence de térébenthine peut se résinifier par la suite, par oxydation au contact de l’air, si vous laissez la bouteille trop longtemps ouverte.
17-07-2013 09-24-09
Si vous voullez tester votre essence de térébenthine rectifiée ou non, verser quelques gouttes sur une feuille de papier.
 
source photo = Royal Talens 
Si elle s’évapore sans laisser de traces, alors c’est quelle est de bonne qualité.
 

Comment enlever facilement les traces de mouches sur vos tableaux ?

mouche gros planBonjour à tous,
Bertrand m’a écrit la semaine dernière pour me demander comment enlever les chiures de mouches, qui avec le temps finissent par parsemer ses tableaux. 🙁
C’est vrai que les mouches ont la désagréable habitude de confondre nos œuvres d’art avec les WC du coin, surtout si comme Bertrand nous habitons la campagne.
C’est très simple, vous courrez acheter chez le pharmacien du coin, voir dans votre magasin de parapharmacie, de l’eau oxygénée à 30 volumes.

fili-phy eau oxygene 30 volumes

Vous en imprégnez un chiffon doux ou un coton que vous passerez soigneusement sur la surface affectée.
Rincez aussitôt avec de l’eau distillée ou de la de pluie.
Et voilà fini les traces indésirables. 🙂

Recette : La Détrempe des bénédictins

Maurice_denis_autoportrait
Aujourd’hui je voudrais vous parler d’une recette que j’ai trouvée  dans la correspondance de Maurice Denis, en son musée à Saint Germain en Layes.
 
Dans ce courrier, nous pouvons constater que de tous temps les artistes, ceux sont échangés leurs recettes, leurs trucs et astuces.
 
 
 
 

La recette de la détrempe des Bénédictins

 
Cette recette est tirée  d’une lettre de Paul Sérusier à Maurice Denis.
« Faire ces opérations dans l’ordre indiqué en battant tout le temps :

  • 50 œufs (blancs et jaunes bien battus ensembles)
  • 3/8 de litre d’huile de lin
  • 1/8 de litre d’essence de térébenthine
  • ½ litre de vinaigre. »

Le Talisman - Paul serusier pont aven « Faire dissoudre du savon noir (le contenu d’une coquille d’œuf) dans un demi-litre d’eau tiède.
Laisse refroidir avant de mélanger au reste
Ce mélange se conserve en bouteille plusieurs mois.
Il sert mélangé aux couleurs, plus ou moins étendu d’eau comme la colle.
On peut repeindre dessus à l’huile ou au jaune d’œuf.
Je pense l’employer à la préparation des toiles, mêlé de blanc de céruse ou d’Espagne, mais je n’ose me prononcer encore sur le résultat. »
Je garde toutes réserves sur la validité de cette formule, qui me parait légèrement farfelue quand même, car je n’ai pas trouvé dans les écrits ou les lettres de Maurice Denis de note sur les résultats de cette recette sur son travail.

Comment trouver un lieu pour exposer son travail ?

Où trouver un lieu pour exposer ?

Je vous avais promis de vous raconter comment j’avais organisé une exposition pour mon épouse.
Tout est arrivé lors de la visite chez un client, ce dernier qui venait d’emménager dans sa nouvelle demeure, cherchait désespérément comment inviter ses amis à la pendaison de la crémaillère, mais à moindres frais, car toutes ses économies étaient parties dans les travaux.
Je me suis rappelé qu’un ami bruxellois avait déjà eu ce genre d’alternative.
J’ai demandé à ce client,  combien d’invités  il avait et surtout quel niveau socioculturel ils avaient.
Les invités,   aux nombres de 200, étaient des commerçants, avocats,  patrons de société, élus et notables de la ville.
En me basant sur l’expérience de mon ami, je proposais le deal suivant à mon client.
Organiser et prendre en charge la crémaillère de ce client, en échange de l’exposition des œuvres de mon épouse chez ce client.

  • J’ai cherché et trouvé un jeune traiteur, qui voulait s’implanter sur le secteur, a qui j’ai proposé de préparé un apéritif dînatoire, je ne prenais en charge que la matière première (le coût pour moi a été 2000€).
  • J’ai pris contact avec un représentant d’une célèbre marque de champagne.  Ils m’ont fourni gratuitement 30 Bouteilles de Champagne en échange de la possibilité  de promouvoir la marque lors de la soirée.
  • J’ai pris contact avec une célèbre marque de Voiture de luxe (Porche), en échange d’un chèque de 1000 euros, ils ont pu mettre une voiture sur le parking de la propriété et d’être présent lors de la soirée.
  • Mon épouse pouvait installer 50 toiles dans toute la maison.

Donc le coût pour moi pour cette soirée a été de 1000 euros (2000 euros pour le traiteur  moins 1000 euros de Porche).

comment rouver un lieu d exposition

Le jour J.

  • Le client a été ravi, et ses invités aussi. Il a reçu 200 personnes sans que jamais personne n’ait su qu’il n’avait rien payé.
  • Le traiteur était ravi, sa prestation excellente, lui a valu 4 commandes pour un chiffre d’affaire totale 16000€
  • Le représentant de la marque de champagne a pris 14 commandes pour un total de 15120€
  • Le représentant de Porche a pris 2 commandes, il n’a pas voulu me communique son chiffre d’affaires, mais il est partant pour une autre expérience de ce type.
  • Mon épouse a vendu pour 13500 euros de Tableau pour la soirée.

L’important dans ce cas concret, c’est que tous les protagonistes étaient contents personne n’a perdu d’argent, au contraire tout le monde en à gagner.
A vous d’imaginer votre Exposition.

Recette : Une encre pour la calligraphie

L’encre noire

220px-Galle
 
Il y a quelques années, j’avais fait un reportage pour un magazine d’art, sur la recette d’une encre pour la calligraphie. Je vous propose cette fois-ci de créer une encre gallo-tannate de fer. Il s’agit de l’encre noire  qui est utilisée pour l’écriture depuis le Xe siècle, jusqu’à récemment. Elle est obtenue à partir de noix de galle.
 

noix-galles_1

Noix de galle en morceaux

1/ Il vous faut 50 g de noix de galle, que vous allez réduire en morceaux. Vous pouvez utiliser un mortier, ou simplement vous mettez les noix dans un chiffon et vous les réduisez avec un marteau.
2 / Versez les morceaux dans 700 ml d’eau bouillante et réalisez une décoction (laissez cuire dans l’eau à petits bouillons) pendant environ 2 heures.

Je conseille d’utiliser des noix de Turquie, plutôt que des noix de chez nous, simplement parce que celle de Turquie sont beaucoup plus riches en tanin, elle sont appelées également noix d’Alep. Le tanin est un colorant d’origine végétale, utilisé depuis la plus haute Antiquité jusqu’à nos jours pour le tannage des peaux (cuirs) et pour la teinture. Il réagit avec le fer et donne la coloration noire.

 
3/Au bout de 2 heures vous allez Filtrer votre préparation. Pour cela placez un tissu sur une passoire et versez doucement votre décoction de noix de galle.

La matière du tissus n’a aucune importance,  Il faut seulement veiller à ce que le tissu ne soit ni trop serré, ni trop large. Dans le premier cas, votre préparation risquerait de colmater le filtre et dans le second cas, trop d’impuretés passeraient.

GOMME-ARABIQUE-PHOTO

Gomme arabique en poudre

4 / Pesez 13 g de gomme arabique et versez-la dans un moulin à café pour la moudre, ou émiettez là à l’aide d’un chiffon et d’un marteau. Il existe aussi dans certain magasin beaux-arts des gommes arabique en poudre (mais plus cher).
5/ Versez votre poudre de gomme arabique dans votre décoction de noix de galle et continuez à chauffer votre mélange. Versez-la petit à petit. Sans cette précaution, la gomme arabique risque de faire des grumeaux.
La gomme arabique se dissous plus vite dans une préparation chaude, mais on aurait pu aussi la dissoudre auparavant dans un peu d’eau.
Sulfate de fer - nabismag.jpg

Sulfate de fer

 
6/ Après avoir dissous 11 g de sulfate de fer dans les 0,4 l d’eau restante, versez-le dans décoction de noix de galle.

Essence-de-girofle_FICHE4376_reduit285px

7/ Il ne reste plus qu’à ajouter 3 gouttes d’essence de girofle.
8/ Nous obtenons une encre un peu bleutée qui devient noire à l’air lorsqu’elle s’oxyde. Elle devient aussi insoluble dans l’eau. Laissez-la décanter pendant plusieurs jours puis conditionnez-la dans un récipient que vous remplirez en prenant soin de laisser peu d’air.
Attention, c’est une encre totalement indélébile qui tâche énormément.

Petit aparté, ces encres ont eu longtemps, le défaut d’attaquer le papier.

Elles ont une réaction acide et peuvent en effet attaquer le papier. C’est encore plus vrai si le papier n’a pas de réserve alcaline mais cela dépend aussi largement de la formule de l’encre. S’il y vous mettez trop de fer, l’encre est agressive pour le papier. Si vous en mettez pas assez, l’encre n’est pas assez colorée : elle est trop brune.

Donc suivez à la lettre mes proportions, et vous n’aurez aucun problème.


Encadrés :

 

A/ Matériel

50 g de noix de galle
1,1 litre d’eau
13 g de gomme arabique
11 g de sulfate de fer – Vous pouvez en trouver soit dans votre pharmacie, soit sur le Net chez Kremer pigment
Quelques gouttes d’essence de girofle – c’est un conservateur