Peinture au couteau : première approche.

La peinture au couteau : première approche.peinture au couteau technique

Peinture avec un couteau à palette est une approche difficile, mais gratifiant en matière de peinture.
Un grand nombre de peintres utilisent cette technique, SOULAGE, Nicolas de STAEL , et bien d’autres.

Pour anecdote, Nicolas de STAEL qui n’avez pas de problème de trésorerie, peignez à l’aide de spatules à enduction, et était généreux en matière. On a pu voir, lors de ses vernissages, des artistes plus pauvres, récupérer le trop-plein de peinture à l’aide d’un couteau pour pouvoir à leur tour peindre. 😀

J’ai pu à de nombreuses reprises constater, que les effets obtenus quand on peint au couteau, sont tout de suite très beaux, mais ont tendance à retomber aussi vite, un peu comme un soufflé pour les cuisiniers amateurs.
Lorsqu’elles sont appliquées, les couleurs donnent un impact immédiat en raison de leur pureté. Mais la multiplicité des coups de couteau finit parfois comme le soufflé retombé immanquablement.
En matière de peinture au couteau, tout est dans le geste, il doit être juste, dans le sens de la matière à représenter

La peinture au couteau – les conseils:

Peinture au couteau technique
Si vous commencez la peinture au couteau et si vous deviez acheter qu’un seul couteau, je vous conseillerai d’opter pour un couteau effilé, un peu comme celui de la photo ci-dessous, il est plus solide, plus flexible. Il vous permet aussi de bien mélanger la peinture, avant de l’applique.
couteau
Par contre, certaines formes de couteau vous permettent plusieurs effets, selon la manière dont on le tient.
Pour le mélange des couleurs, prenez bien la quantité nécessaire à votre mélange, ramener le tout au centre de votre palette, et mélanger bien, Attention, souvent, les peintres amateurs ne mélangent pas suffisamment, ce qui laisse des traînées incongrues sur leur tableau,
Peinture au couteau
Parfois, cela peut donner un effet inattendu, mais agréable mais dans beaucoup de cas, c’est plutôt « un raté » que l’on obtient.
Mais bien mélanger, et longtemps, il n’y a pas de meilleure façon de mélanger les couleurs.
La couleur nouvellement mélangée peut ensuite être appliquée à volonté.
couteau2
Ne tenez pas trop fermement le couteau, prenez-le plutôt entre deux doigts et ayez le poignet souple.
N’appuyez pas trop fort quand vous appliquez la couleur.
Contrairement à ce que j’ai pu lire, sur le net, il n’y a pas de sens dans le geste. Par contre, il est important que ce geste soit conforme à ce que vous peignez.
De l’herbe, un champ de blé, vous remonterez dans le geste car  ils poussent et ils montent.
Si vous devez peindre un ciel, soit vous peindrez de droite à gauche ou inversement, mais vous pourrez aussi peindre de haut en bas pour donner l’impression au ciel qu’il passe derrière les objets.
Chargez le bord plat de la lame et étaler la couleur pour remplir une zone entière.
Plus le couteau est large, et plus vous pourrez couvrir de zone.
Le couteau est également utile pour les détails, comme un tronc d’arbre ou une branche, les cordages et les mâts des bateaux.
L’avantage ultime de la peinture au couteau est la facilité à partir de laquelle vous pouvez changer les couleurs.
Lorsque vous peignez en plein air, à l’extérieur, la corvée de nettoyage de la ou des  brosses afin d’utiliser des couleurs différentes, est aggravante, et la brosse ne devient jamais complètement propre.
Le couteau permet aussi un travail rapide, et vous n’êtes pas obligé de jongler avec une multitude de brosses.
Le couteau est simplement nettoyé entre chaque couleur avec un bon chiffon épais.
Cela permet de consacrer plus de temps à la peinture et moins sur la préparation.

Huile de lin : des milliers d'années d'utilisation

L’huile de lin, ceci un article que j’ai repris partiellement de l’ancien site internet DOTAPEA qui a malheureusement disparu récemment, or ce site avait son utilité sur le net, j’ai donc décidé de réécrire partiellement certain de leurs articles qui pourraient vous être utiles.
Le lin est une jolie plante herbacée une vivace à la santé fragile dont il existe quelques variétés annuelles donnant de jolies fleurs bleues très légèrement suspendues au bout d’une longue tige frissonnant et voletant au moindre vent. Un champ de lin en fleur et d’une beauté splendide, il fleurit de juin à septembre selon les variétés.

Huile de lin
@demeure_harsancourt

Nous devons à cette plante une quantité impressionnante de produits :
L’huile à peindre, les patines, les huiles de protection, les graines et les farines à usage pharmaceutique, les textiles vestimentaires, l’étoile à peindre, les papiers chiffon de haute qualité et même de jolis bouquets de fleurs.
Rudolf DIESEL, inventeur du moteur du même nom, testa même avec succès l’huile si de lin  comme carburant.
En France, nous trouvons beaucoup de culture dans le Nord et la Picardie, on trouve aussi des traces de cette culture en Bretagne.
Les variétés cultivées dans le Nord ont une fibre beaucoup plus longue et aujourd’hui sont surtout cultivées pour la fabrication de la fibre de lin pour le textile.

Fabrication, provenance, formulation de l’huile de lin .

Ces plus le procédé de fabrication que le lieu de culture qui importe dans la qualité du lin. Le procédé classique consisterait à sécher, puis griller légèrement les graines avant de les compresser. Les procédés actuels seraient souvent basés sur la vapeur, qui permet d’extraire davantage puis.
En revanche la siccativité de l’huile produite serait plus faible. (Informations non confirmées de ma part mais provenant de l’ouvrage de référence de Xavier de l’anglais, la technique de la peinture à huile).
Le principal constituant, le dénominateur commun, de ces huiles de lin est la linoléine, soit l’ensemble des esters glycériques de l’acide linoléique (acide gras diéthylénique) et de l’acide linolénique (acide gras diéthylénique).

Caractéristiques de l’huile de lin

Qu’est-ce qui caractérise huile de lin par rapport aux autres lui la peindre ?
Parmi les huiles à peindre, c’est celle qui siccative le plus rapidement (on dit plutôt siccativer que sécher)
une fois solidifiée, c’est la plus résistante et la plus souple.
Elle adhère fort bien à différents matériaux et métaux, dont l’or et certains fers, elle peut également servir de colle pour divers matériaux légers.
C’est  huile pour laquelle il existe le plus de recettes (cuisson, additions de produit siccatif ou autres) et de procédés éprouvés depuis plus de cinq siècles, bien que l’huile d’oeillette et l’  huile de noix la suivent de près.
Elle jolie en l’absence de lumière, mais s’éclaircit à nouveau en présence d’une ambiance claire.
Ces vertus en font la plus recherchée, en tant que liant, pour les amateurs comme pour les professionnels.

Les tendances de l’huile de lin, implication

La peinture en tube, qui est une invention du XIXe siècle, requis et une insensibilité maximale à l’absence prolongée d’éclairage ainsi qu’une cité activité compatible avec les exigences du stockage.
Or huile de lin a une tendance comme nous l’avons déjà dit à jaunir lorsque la lumière manque, mais retrouve son éclat et sa neutralité quand on la replaça la lumière. Une opinion encore très répandue au est totalement ce dernier. Pourtant cruciale, huile de lin fraîche ou sèche réagit à la lumière de manière réversible.
Dans le cas des peintures en tube seulement, il est tout à fait logique que la plupart des fabricants comme des acheteurs, souhaitent que la pâte non exposée à la lumière pendant des semaines, des mois, des années, soit utilisable telle quelle à la sortie du tube, justement au moment de peindre. Huile de lin ne suscite des réserves que dans ce cas précis du conditionnement en tube et dans celui où le peintre sait d’avance que le tableau sera durablement conservé en milieu obscur ou la pénombre.
Certaines huiles sont apparues dans nos tubes depuis un peu plus d’une décennie, même si l’on peut considérer le sérieux des fabricants européens, nous n’avons pas le recul nécessaire sur :
La siccativité du produit si nous devions garder un tube plus que de raison, qu’en serait-il du temps de séchage de nos tableaux. L’huile d’œillette et, huile de carthame, L’huile de tournesol, L’ huile de soja sont d’excellentes tuiles à peindre, mais elle nécessite une autre approche.
Pourtant, il faut reconnaître que la plupart des fabricants européens traitent leurs huiles avec assez de soin pour que la différence avec huile de lin soit finalement moins sensible que l’on ne pourrait s’y attendre.
Il faut aussi se pencher sur la jeunesse de ses produits, ses nouvelles huiles sont apparues sans que l’on connaisse véritablement leur propriété de conservation à long terme. Mais, là non plus, ne jetons pas la pierre aux fabricants, leurs recherches constituent des apports techniques importants pour les procédés de techniques à huile, du futur.

Les qualités de l’huile de lin

Une huile de lin ne devrait jamais être acide, vous pouvez la tester grâce a un papier spécifique pour pH.
Attention ceci n’est pas un détail insignifiant, une mise acide risquerait de dégrader à court ou moyen terme certains supports, certains pigments, et certains médiums.
Une huile bien claire, très peu teintée, se reconnaît tout de suite. On peut tolérer un peu de coloration pour les huiles dites clarifiées.
Certaines huiles vendues sous conditionnement plastique opaque sont d’une qualité vraiment incompatible avec la Huile de linpeinture. Elles sont destinées à protéger ou à tinter les bois, les terres cuites, etc.
Vous trouverez ce genre d’huile dans les magasins de bricolage. Elles sont à proscrire, pour la peinture à huile.

Utilisation habituelle de l’huile de lin en peinture, et les problèmes rencontrés couramment, leurs solutions.

 
Huile de lin sert avant tout comme liant. Peu présentes dans les tubes, comme on l’a dit ci-dessus, elle est généralement la pièce majeure de l’atelier des peintres pratiquement l’huile en séparant liant et pigment.
Autre utilisation majeure, certains peintres l’utilisent pur comme adjuvant, comme médium. Certes, cela accroît la satinité et la transparence, mais aussi, radicalement, les temps de séchage, sans parler des risques d’accident pictural.
Beaucoup de débutants sont littéralement piégés par ce phénomène.
Il n’est pas rare qu’ils pensent que le produit est défectueux..
En fait, l’emploi pur est à réserver aux peintres qui souhaitent pouvoir travailler dans le frais pendant une période prolongée.
Mais ce n’est pas une bonne solution pour plusieurs raisons :
L’excès d’huile de lin provoque d’horribles plissements au séchage, ce qui n’est pas le cas avec d’autres huiles. Il est beaucoup plus judicieux d’employer des huiles moins siccatives en quantité d’autant moins importantes.
Enfin, un cas courant consiste à faire un mélange de l’huile de lin plus de l’essence de térébenthine a à utiliser comme médium. La proportion 50/50, très utilisée, est vraiment très grasse. Il est important de garder à l’esprit que l’huile est déjà présente dans la peinture !
La seule justification valable de l’adjonction d’huile à peindre au-delà des questions d’allongement du temps de séchage, c’est la compensation d’une dilution trop massive.
Une peinture trop diluée et fragilisée. Il y a lieu dans ce cas de réintroduire du liant. Cependant, le plus souvent on peut se servir de résine naturelle diluée avec de l’essence.
De telles préparations, si elles ne sont pas trop cireuses, ne sont pas réellement siccatives, comme on l’entend dire parfois, mais allongent beaucoup moins les temps de séchage que les médiums trop oléagineux qui continuent à être utilisés beaucoup trop systématiquement.
Par ailleurs, les résines favorisent généralement une siccativation de bonne qualité.
Lorsque l’apport d’huile paraît indispensable, il doit être progressif, par couches de plus en plus grasses, la fameuse règle du gras sur maigres.

Les différents types d’huile de lin disponible dans le commerce

L’huile de lin décoloré, c’est un traitement par filtrage au travers de terre ou de sable.
L’évolution de sa coloration est foudroyante, lorsqu’elle est exposée au soleil. 15 jours suffisent pour que la décoloration soit apparente.
Mais au bout d’un an à peine, le processus cesse d’évoluer de manière significative, du moins en apparence.
L’huile de lin clarifié, c’est un traitement naturel, le repos prolongé à l’abri de l’air, en exposition au soleil.Huile de lin
Selon les fabricants, huile de lin clarifié est plus jaune que la version décolorée artificiellement, moins photosensible donc plus stable, et plus siccative.
Sa réputation de meilleure siccativité qui lui est généralement attribuée n’est pas usurpée, mais elle n’est pas aussi spectaculaire, qu’on le dit.

Autre huile de lin et autres applications

 
huile-de-lin-clarifieeIl existe aussi  des huiles  cuites (huile polymérisée) et de la Standolie (Stand-oil).
Je traiterai à part c’est deux huiles, qui ont une utilisation spécifique. Nous les retrouvons surtout dans des recettes et la fabrication de médiums et vernis.
 

Vernir un tableau : comprendre les vernis à l'huile

Comment vernir un tableau ?


Il existe trois grandes familles de vernis, quand on parle de peinture à l’huile.

Première Catégorie les vernis à peindreVernir un tableau : medium à peindre

La première est les vernis à peindre. En effet pendant longtemps on a appelé Vernis à peindre, nos médiums d’aujourd’hui.
Ces vernis, comme leur nom l’indique, serve au mélange de la couleur, ils sont à base de résines, généralement transparentes, et ils donnent une certaine onctuosité à la pâte. Ils permettent de travailler longuement, et en évitant le plus souvent possible les embus.
Les embus sont des zones mates sur un tableau, ce sont souvent dans les cas, où le pigment absorbe trop vite le liant. C’est généralement le cas, pour les pigments sombres comme les noirs, les terres, etc.

Deuxième catégorie les Vernis à retoucher.Vernir un tableau

 
Ces vernis ont trois fonctions majeures
La fonction correctrice.
Comme son nom l’indique c’est un vernis qui sert à la retouche de tableau. Quand un artiste a terminé un travail, et qu’il désire le reprendre quelques jours voire quelques semaines plus tard, il est nécessaire, qui passe une couche de vernis à retoucher sur son tableau, avant de faire les retouches, ou corriger un défaut. On appelle cette action le « REPENTIR ».
On intercale le vernis entre deux couches, celui-ci permet une meilleure adhésion, cohésion de la seconde couche à la première.
D’ailleurs, je conseille beaucoup d’avant de démarrer la couleur sur un tableau de passer une couche de vernis à tableau, même sur une toile neuve.
Autre fonction correctrice, c’est de permettre d’enlever les fameux embus, dont je parle ci-dessus. À la fin de votre travail, si vous voyez apparaître des embus, vous pouvez passer, un vernis à retoucher, ce qui permettra de redonner le même brillant à l’ensemble de l’œuvre.
L’huile ne sèche pas, elle s’oxyde, l’huile a besoin de l’oxygène de l’air pour durcir.
La Fonction régulatrice.
Une fonction régulatrice, car il permet vraiment une bonne cohésion entre les couches, il harmonise la brillance. Il évite parfois l’interaction entre deux couleurs, on dit qu’il empêche une couleur de migrer dans une autre.
Il permet de peindre sur des couches pas complètement durcies, peindre dans le demi-frais.
La fonction protectrice.
Comme la peinture à l’huile mais très longtemps à sécher (durcir), on dit que certain tableau de Van Gogh ne serait pas complètement sec à cœur.  Il faudrait en fonction de l’épaisseur de la couche parfois des siècles pour sécher complètement.
Il faut attendre au moins 6 mois avant de passer un vernis final.
Tout simplement, parce que la couche de vernis final empêcherait la toile de sécher convenablement, car le vernis gênerait la bonne oxygénation des couches picturales.
Le vernis à retoucher, étant plus perméable que le vernis final, il laisse passer l’’oxygène, tout en protégeant le tableau. Ce qui permet d’attendre tranquillement le vernissage final.
J’ai côtoyé des artistes, qui n’utilisaient que ce vernis pour leur œuvre.  Ce qui n’est pas forcément bon, car ce vernis a tendance à s’effacer dans le temps.

Troisième catégorie les Vernis FinalsVernis un tableau vernis final comment le poser

Ces vernis « dit final », ont une double nécessité, la première de protéger l’œuvre des fumées, des sueurs, des crottes de mouches et autres salissures,  la seconde, d’uniformiser l’esthétique d’une œuvre.
Son rôle esthétique est primordial dans le rendu final d’un tableau, mais attention, il n’existe pas de règle précise en la matière.  Tout dépend de la façon que vous avez traitée le sujet.
C’est à vous de décider si vous voulez que votre œuvre soit Brillante, Satinée ou mate.
Aspect Brillant : le plus utilisé. Pour un brillant ultra, je vous conseille d’utiliser plutôt un vernis mastic, pour un brillant normal, utiliser plutôt un vernis à base de résine synthétique ou de résine Damart.
Pour un aspect Mat : L’idéal est un vernis à base de cire, ou avec de la silice.
Attention avant l’utilisation d’un de ces vernis, veuillez secouer fermement le flacon.
Pour un aspect Satiné : c’est à mon goût, le vernis le plus intéressant pour des travaux récents, presque moderne, voire décorative. C’est le même vernis que le mat, simplement on a réduit sa quantité de silice ou de cire.

Vernir un tableau, aérosolLes Vernis mode d’emploi ou comment Vernir un tableau

Les vernis sous forme liquide s’appliquent avec un spalter à poils très doux, pour éviter de laisser des traces dans le film. Attention lorsque vous vernissez de ne pas rayer le film, et surtout de ne pas faire migrer, une couleur vers une autre zone. Il est important que vous soyez extrêmement minutieux quand vous faites ce travail.
Les vernis en aérosol sont plus simples d’utilisation, vous devez faire quand même attention aux coulures, surtout si vous vernissez la tableau debout.  Surtout apres vernissage, couchez la toile à plat.
 
 

si vous avez des techniques particulières pour Vernir un tableau , n’hésitez pas à les laissez dans les rouge-bascommentaires

 
 
 

Comment mélanger les couleurs

Quand vous m’avez demandé d’écrire un livre sur le mélange des couleurs
Comment mélanger les couleurs, je me suis replongé dans ma bibliothèque, et celle de la BNF (bibliothèque Nationale BNF-logode France ou Bibliothèque François Mitterrand ), est je me suis rendu compte, qu’il y avait une quantité astronomique de livres qui tentent de traité ce sujet.
 

Comment Mélanger les couleurs

Parce que les scientifiques ont toujours été intrigués par la couleur, la littérature sur la couleur  est massive. Certains des plus grands penseurs de l’histoire humaine ont été consommés d’une passion « celle de comprendre la couleur », parmi eux le scientifique et philosophe grec Aristote, le scientifique anglais Sir Isaac Newton, et l’écrivain allemand Johann Goethe et bien d’autres scientifiques moins connus.
Goethe considérait son immense étude Farbenlehre (théorie des couleurs), comme son chef-d’œuvre plus grand encore que Faust, par la qualité de son achèvement.
D’autres  scientifiques et philosophes ont écrit d’énormes tomes de  la littérature sur la réflexion,

«Qu’es ce la couleur? »

Cette question qui est apparemment simple,  défie un objectif, une  réponse simple.
Les définitions des dictionnaires fournissent peu d’aide.
Le dictionnaire LAROUSSE  donne comme  première définition du mot couleur:

Sensation résultant de l’impression produite sur l’œil par une lumière émise par une source et reçue directement (couleur d’une source : flammes, etc.) ou après avoir interagi avec un corps non lumineux (couleur d’un corps).

Autre définition wikipédia :

La couleur est la perception faite par la vision de l’intensité de certaines longueurs d’onde de la lumière visible. La sensation de couleur prend son origine dans la stimulation de cellules nerveuses spécialisées nommées cônes situés au fond de l’œil.

Mais qu’est-ce que la «perception »?
A quoi  les objets ressemblent-ils vraiment?
En ce qui concerne, « l’objet ayant causé la sensation visuelle, » il est vrai que la couleur n’est pas une chose en soi, mais simplement la sensation mentale d’un observateur causée par la lumière tombant sur une surface insondable?
Est-ce vraiment un jaune citron ?  
Ou est-il la sensation produit uniquement à l’intérieur de mon propre esprit?
Les scientifiques nous disent que les citrons, quelle que soit la couleur qu’ils peuvent ou ne pas être (peut-être même Comment mélanger les couleurs incolore!), Ont des qualités particulières de surface qui absorbent toutes les longueurs d’onde de lumière sauf ceux qui reflètent une longueur d’onde particulière et qui revient à notre / cerveau système œil / esprit.
Cette longueur d’onde spécifique provoque un stimulus dans mon système visuel pour ressentir une sensation mentale qui en Français est nommée « jaune« .
La teinte perçue, cependant, pourrait dépendre de qui la regarde.
Le jaune que mon esprit voit, est-il le même que le vôtre ?
Que voit un  daltonien?
Ces questions ont déconcerté les esprits humains depuis des siècles et elles sont difficiles pour les scientifiques et non-scientifiques de les résoudre parce que nous ne pouvons pas sortir de notre propre / cerveau système oeil / esprit pour découvrir ces couleurs.
Nous sommes simplement partis avec le mystère de la couleur et nos singulières réponses.
Laissons ces aspects impondérables à des scientifiques et des philosophes, ce que nous savons, c’est que nous aimons la couleur, quelle qu’elle soit, et souhaitons parfois avoir une meilleure compréhension de la façon de la percevoir précisément, de la combiner et d’utiliser la beauté de la couleur.
Nous sommes tous conscients du fait que certaines harmonies de couleurs nous plaisent de manière extraordinaire et nous nous demandons pourquoi. Nous nous demandons ce que nous devons savoir pour réaliser de beaux arrangements de couleurs, que ce soit sur une page, dans nos vêtements, ou dans notre environnement.
C’est à ces questions que j’ai tenté de répondre dans mon livre, vous aidez à comprendre pourquoi, vous aimez un couleur plutôt qu’une autre, pourquoi les complémentaires sont elles aussi important dans votre travail etc..
Je vous donnerai début de semaine prochaine accès aux premiers extraits de mon livre.
 

« La couleur est mystérieuse, la définition éludée; c’est une expérience subjective, une sensation cérébrale en fonction de trois facteurs connexes et essentiels: la lumière, un objet, et un observateur. »

Enid Verity, couleur observée, 1980

++++++++++++++++++++++

« Nous ne percevons jamais les objets du monde extérieur directement. Au contraire, nous ne percevons que les effets de ces objets sur nos propres systèmes nerveux, et cela a toujours été comme ça depuis le premier moment de notre vie. »

Hermann Helmholtz, Human Vision, 1855

 
 
 
 

Comment obtenir la bonne couleur?

Pourquoi ne puis-je pas obtenir la bonne couleur?

Beaucoup, beaucoup de brun et de gris.
Vos professeurs d’arts plastiques, vous ont dit que :
«Il faut Mélanger jaune et bleu pour faire vert, rouge et bleu pour obtenir violet et Jaune et rouge -pour Orange. »
Vous avez écouté ce qu’ils ont dits, mais le problème était toujours là.. Vous n’arrivez à ne créer qu’un mauvais brun, voir un gris sale.

Que faites-vous de mal?

Je vous rassure de suite, vous n’avez rien fait de mal.
Il faut juste que vous appreniez à lire les tubes de peintures, car cela veut dire que vous avez un mauvais choix de peintures.
Le secret est caché dans les peintures
La couleur de la peinture quand elle vient directement du tube est généralement très différente de la façon dont elle réagit quand vous commencez à peindre avec elle.
Cela est particulièrement vrai avec les couleurs les plus foncées, les couleurs claires comme le jaune, se comporte souvent comme vous l’attendez.
Ainsi, les couleurs primaires rouge, bleu et jaune ne sont pas seules. De petites quantités d’autres couleurs sont cachés dans chaque pigment – ce qui donne à chaque couleur une tendance de ton.

La théorie des couleurs est trompeuse

La roue chromatique est un excellent outil, il est pratique d’en avoir une dans votre atelier pour une référence rapide.
Se souvenir de toutes les couleurs lorsque vous commencez la peinture, peut être délicat.
Toutefois, si vous prenez la théorie de la couleur, à sa valeur nominale, vous risquez d’être frustrer en essayant de mélanger la couleur que vous voulez.
Quel est le parti pris de la couleur?

Chaque couleur unique a souvent une tendance vers une autre couleur.

Un pigment bleu aura une tendance rouge ou verte par rapport à un autre pigment bleu. Ex : Le bleu outremer à souvent une tendance rouge, le jaune citron à une tendance verte.
La «théorie» de la couleur indique que vous pouvez mélanger les trois couleurs secondaires avec les trois primaires, tout en obtenant, une belle couleur.
Cependant, cela ne fonctionnera que si la couleur primaire utilisée est pure ; cela veut dire, qu’elle contient qu’un seul est unique pigment dans sa composition.
Vous ne pourrez trouver un rouge «pur», par exemple, qui fera à la fois une bonne couleur orange (lorsqu’il est mélangé avec du jaune) et un bon violet (lorsqu’il est mélangé avec du bleu).
C’est parce que le rouge aura une tendance orange ou violette, en raison des impuretés chimiques trouvés dans chaque pigment.
Ainsi, un rouge qui a une tendance orange (ex : rouge de cadmium) se mélange bien avec un orange vif, mais ne se mélange pas avec un violet vif.

Bleu et jaune ne fait pas vert

comment obtenir une bonne couleur
Vous avez mélangé les couleurs correctement, un bleu et un jaune, mais vous avez obtenu une couleur mate, un vert sombre, un vert Sale. Pas la couleur vibrante vous aviez envisagé.
Alors, que faites-vous?
Ajouter plus de jaune?
Cela devient un peu plus léger, mais ce n’est pas encore cela, peut être un peu plus de bleu?
Non, il est maintenant trop sombre … ce dont votre couleur a besoin pour s’égayer, c’est de comprendre la couleur.
Découragé, vous faites un autre voyage vers votre marchand de couleur pour acheter un vert lumineux pré-mélangé.
Pourquoi les couleurs ne se mélangent pas comme vous le voulez ?

Comment obtenir un vert vif

  • Le vert plus vert ou plus propre se fait en utilisant un bleu de teinte verte et une teinte vert-jaune.
  • Le bleu outremer a tendance rouge (chaud) serait le mauvais choix pour faire un vert vibrant.
  • Le Bleu Phthalo qui a une tendance verte(Froid), serait un bon choix pour un vert vif.
  • Jaune de cadmium a une tendance rouge (chaud) serait un mauvais choix pour le vert vibrant.
  • Le jaune Hansa a une tendance verte (froid ) serait un bon choix pour un vert vif.

Voir LA VIDEO

Option 1: bleu outremer + cadmium lumière jaune = vert amorti
Couleur tendance (bleu-violet) + (jaune-orange)
Option 2: bleu de phtalocyanine + Hansa milieu jaune = vert clair
Couleur Tendance (vert-bleu) + (vert jaune)
Si nous regardons la tendance de la couleur sur l’option 1,
Nous mélangeons deux couleurs complémentaires bleu et orange ensemble. Les couleurs complémentaires sont celles qui se trouvent en face de l’autre sur la roue des couleurs.
Ce qui rend impossible la fabrication d’une couleur lumineuse.
Option 3: bleu Céruleum + Hansa jaune = vert très lumineux
Donc, l’option 3, nous avons un jaune qui a une grande quantité de quantité jaune et un peu de vert. Mélangé avec le bleu céruléum, qui a une grande quantité de bleu et une petite quantité de vert le résultat en un vert très lumineux.
Hansa jaune = grande quantité de jaune + Petite quantité de vert + Très petite quantité d’orange
Bleu céruléum = Une grande quantité de bleu + Petite quantité de vert + Très petite quantité de pourpre
Le secret du mélange de couleur efficace est de comprendre les différentes qualités des pigments des peintures que vous pouvez assortir.

Comment choisir son futur médium de l'huile à l'oeuf en passant par l aquarelle

De l’huile à l’œuf

de l'huile à l'oeuf les médium à la peinture -1
 

Même pigment, liant différent.

 
Même Pigment (de matière sèche pilée), liant différents (pétrole, plastique, etc)
En un mot c’est la façon dont les peintures sont faites et la différence entre les médiums (huile, acrylique, aquarelle, pastel, tempera à l’œuf), qui différencie les peintures à l’huile, acrylique, Aquarelle, pastel et tempéra

Jetez un oeil sur les 5 principales différences entre les huiles et les autres médiums.

Comment sont faites les  Peintures à l’huile?

 
Les peintures à l’huile sont faites de pigments broyés avec des huiles, le plus souvent l’huile de lin pressée à froid. Aujourd’hui beaucoup de Marque utilise aussi de l’huile de Carthames
Rembrandt-Artists-Oil-Colors

Comment les peintures à l’huile sèchent?

 
Le Pigment sec est mélangé, broyé  avec de l’huile pour  en faire une pâte, c’est pourquoi il faut tant de temps pour que cela sèche, ce n’est pas à cause du  pigment mais à cause de  l’huile. Tout comme si vous renversez de l’huile d’olive sur un  plan de travail, il faudra des lustres pour sécher.
L’huile ne s’évapore pas, elle s’oxyde, cela veut dire qu’elle durcit au contact de l’oxygène.
Lorsque l’huile s’oxyde (est en contact avec l’air), elle forme un film solide qui lie les pigments entre eux, comme la cuisson d’un gâteau, le mélange commence en douceur.
La Peinture à l’huile peut prendre entre 6 mois et un an pour sécher fonction de l’épaisseur de la peinture utilisée.

Les pigments

 
Les premiers  Pigments étaient de  la terre ou de la  roche, maintenant c’est  souvent l’homme qui les fabrique, certains des pigments les plus anciens sont fabriqués à partir de terre de couleur, comme l’ocre jaune,  et sont appelés par le nom de la couleur de la terre. (terre verte, terre verte de Bretonico ou de Nicosie)
Pour la fabrication de couleurs,  de nouveaux pigments ont été créés et de nouvelles  méthodes de fabrication ont été mises au point.
 
Les pigments peuvent être divisés en trois catégories:
Pigments inorganiques – les composés qui n’ont jamais été faites à partir d’un être vivant, c’est- le rock / minéraux / métaux
Pigments organiques – substances qui faisaient autrefois partie d’un être vivant, animaux / plantes / traitement synthétique de ces  choses en  usine
Pigments artificiels. Ceux-ci sont souvent issus de pigments organiques qui ont été modifiés chimiquement, ils peuvent faire une peinture plus stable et plus encore, les couleurs modernes, très lumineuses sont des pigments artificiels.
 

Comment sont faites les peintures acryliques?

 
La Peinture acrylique est constituée d’un pigment en suspension dans un liant d’émulsion de polymère d’acrylique. L’eau est le véhicule pour l’émulsion du polymère acrylique à la place de l’huile, qui est le véhicule de peinture à l’huile.
liquitex_acrylic_paint
 
Donc, quelle est  la peinture vous conviendra le mieux?
 

Ne vous laissez pas confondre par les Hue – Subs – imit

 
L’étiquetage sur certaines peintures peut être vraiment déroutant, que veut dire dire Rouge de  Cadmium  ‘hue ou Sub ou imit ‘ .
Dans l’étiquetage de peinture Hue- Imit – Sub  signifie «faux» ou «imitation». Si une étiquette qui dit:
Rouge de Cadmium Hue, cela  signifie que ce n’est pas un pigment pur fait de rouge de cadmium. Cela signifie que la couleur a été mélangée avec quelque chose d’autre pour lui donner la même couleur que le rouge cadmium véritable.
Ce n’est pas forcément un produit de moins bonne qualité,  c’est parce que certains pigments naturels ne sont plus disponibles, n’ont pas une bonne tenue à la  lumière ou sont extrêmement coûteux.
Pendant, longtemps j’étais contre ces nouveaux pigments, jusqu’au jour ou un chimiste de chez LEFRANC et BOURGEOIS, m’a demandé de réfléchir au peinture des voitures. Il ya 20 ans la couleur des peintures passées, une voiture rouge devait rose au bout de 7 à 8 ans. Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas, et pourtant, toutes les peintures des carrosseries sont faites à base de pigments créer par l’homme, par la chimie ou l’alchimie.
 

Comment est fabriquée l’aquarelle?

 
Les pigments des peintures aquarelles, sont maintenus ensemble par un liant soluble dans l’eau, conjointement avec des additifs et des solvants.
working watercolors
Pour les peintures aquarelle commercialisée en France, le liant est soit la gomme arabique naturelle ou du Glycol synthétique. C’est ce qui retient le pigment en suspension.
Le liant permet également au  pigment d’adhérer au support (souvent le papier), une fois qu’elle est appliquée. Des additifs, tels que des plastifiants (par exemple la glycérine) et des humectants ou mouillants (par exemple le miel ou le sirop de maïs), sont mélangés dans le but de modifier diverses caractéristiques des aquarelles, telles que la viscosité et la durabilité de la peinture. D’autres additifs comprennent des diluants et des dispersants.
 

Comment  sont fabriqués Pastels?

 
Les Pastels sont généralement sous forme de stick, semblable à la craie. Un bâton de pastel est constitué de pigment pur en poudre et un liant, comme la gomme arabique, la gomme adragante, ou de la méthylcellulose.  Les Pastels ont une concentration en  pigment supérieur à tous les autres moyens de l’artiste (d’où des couleurs riches et lumineuses). Les pigments en poudre utilisés dans les pastels sont semblables à ceux trouvés dans les peintures à l’huile.
 

Pastel-sec rembrantd de la marque talens

Les Pastels peuvent être durs ou doux. (Hard ou Soft )

 
 
Les  Pastels tendres ont plus de pigments et moins de liant, de sorte qu’ils sont plus faciles à estomper et ont des couleurs plus vives. Les pastels durs ont moins de pigments et plus de liant.
Les pastels hards ou durs sont donc idéales pour le pastel d’art qui nécessite des détails serrés.

Pastel Tendre, doux ou soft

SENNELIER , SCHMINCKE  pour les plus connus

Pastel Dur ou Hard

TALENS

Très Dur

CARRE CONTE

Quelle est Tempera d’oeufs?

Egg--Tempera
 
La Tempera à l’oeuf est composée de jaune d’oeuf, de pigment en poudre et de l’eau distillée. Le jaune d’oeuf servant de liant qui fait adhérer  les pigments ensemble.
L’addition d’eau au mélange jaune d œuf et pigment,  transforme la peinture en une forme de pâte  utilisable.
L Tempera à l’oeuf  du commerce, comprend également des Agents qui agissent comme dispersants comme le sel. Cela facilite le broyage des pigments, ces agents permettent souvent de réduit d avantage les particules de pigments, et les rendent plus lisses.
 
sur le marché Français, je connais que 2 marques qui font de la tempéra, SENNELIER et DALER 
 

AVIS : Pour tester la qualité d’un pigment sec, placez une petite quantité de ce pigment  dans un bocal en verre, ajouter de l’eau, le mélanger, et laisser reposer pendant quelques jours. Les particules solides du pigment sec devraient flotter vers le bas en laissant l’eau claire. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que certaine forme de colorant a été ajouté pour améliorer la couleur.

 

Quelques repères pigments:

 
Il y a certains aspects de confusion à savoir pigments. Gardez ces points à l’esprit:

Les appellations  que vous trouvez sur les tubes sont incertaines.

J’ai vu lors d’un test, et pour un pigment naturel comme la terre d’ombre, près de cinq nuances totalement différente.

Des Pigments similaires sont vendus sous différents noms commerciaux.

 
Par exemple: Bleu Winsor Winsor Newton, bleu de phtalocyanine de Liquitex et bleu de phtalocyanine de Grumbacher sont tous basés sur le même pigment: bleu de phtalocyanine.
 
NB : Le nom « Ocre jaune » vient du grec ochros = jaune, jaune pâle

Comment équilibrer les couleurs chaudes et froides

Les couleurs de peinture chaudes et froides

Vos choix de couleurs peuvent faire ou défaire une peinture.

 
Comprendre les couleurs chaudes et froides peut donner instantanément à vos peintures une harmonie.
Dans la peinture de Titien ci-dessous « Bacchus et Ariane » Titien a presque divisé la roue de couleur dans la moitié dans sa composition. Si vous deviez mettre une ligne droite en diagonale à travers la peinture, les tons froids les bleus, verts et violets seraient dominants sur les tons chauds les rouges, oranges et jaunes.
Ici TITIEN a utilisé les couleurs complémentaires pour les mettre en oppositions.
Titien parvient à équilibrer la scène en plaçant les zones de ces deux couleurs complémentaires, bleu et orange, tout au long de la composition en créant non seulement l’harmonie, mais également le dynamisme.
Titian-Bacchus-and-Ariadne-will-kemp-artist-1024x940
Prenez le temps d’observer les tableaux dans un musée, dans une galerie d’art, et vous verrez plus facilement les tons chauds et froids de ces œuvres.
Dans cette vidéo ci-dessous je vous parle à la façon dont Titien a utilisé des couleurs chaudes et fraîches pour déplacer l’œil des téléspectateurs autour de la peinture.

Chaud et Froid

Les principes clés de l’équilibre pour apprendre à mélanger les couleurs se situent entre les couleurs chaudes et froides.
Si vous divisez le spectre solaire à peu près dans sa moitié, vous aurez : les rouges, oranges et jaunes d’un côté et les pourpres, bleus, et verts de l’autre. Le premier étant à peu près les couleurs froides et le deuxième à peu près les couleurs chaudes.
temperature

Je dis à peu près, car, c’est plus nuancé que cela, certain jaune par exemple sont des tons froids comme le jaune citron.

Le Moins est plus

Lorsque vous commencez à apprendre à peindre, il est préférable de commencer le plus simplement.
Il est préférable d’avoir 5 couleurs que vous utilisez régulièrement et apprenez à comprendre leurs propriétés et leurs comportements individuels plutôt que d’espérer qu’une couleur toute prête vous sauve la mise !
Une brosse est mieux que dix. Souvent chez les débutants, nous trouvons dans leur boite à peinture, une grande quantité de brosses, cela les rassure, mais cela ne les aide pas.
Et seulement se limiter à quelques couleurs principales dont le bleu outremer, Terre de Sienne brûlée et blanc de titane, va donner à vos tableaux une unité et un équilibre.

En théorie, avec les trois vraies couleurs primaires à savoir le bleu primaire, le jaune primaire et le magenta, vous pourriez fabriquer toutes les couleurs existantes sur le marché.
Cette palette ultra limitée est très efficace.

Parfait, si vous êtes encore à apprendre la couleur et que vous voulez comprendre les principes des couleurs chaudes et froides dans la peinture.

Avantages d’une palette ultra limitée

 

On peut lire 23 apr. J.-C. :
« Pline l’ancien écrit dans CE30 que les peintres les plus célèbres de la Grèce antique se sont souvent limitées à seulement quatre couleurs — même s’il y en avait plus de disponibles. Pline dit que le travail était mieux quand les ressources sont limitées, car les ressources suffisantes tenter les artistes et les mécènes de valoriser les matériaux, sur l’œuvre ».

 
En faisant varier les niveaux d’intensité des tons, tout au long de la peinture par exemple :
Poser un bleu clair à côté d’un orange clair ou un bleu à côté d’un orange vif, permet de contrôler où le spectateur regarde dans la peinture. L’astuce consiste à être en mesure de contrôler le regard de vos spectateurs, sans qu’ils s’en rendent compte.
Dans certains de ses tableaux, Monet fait voyager les regards des spectateurs grâce à des Coquelicots d’un rouge vif.
 
contact_orange_bleue
 

Voici les 7 avantages d’apprendre à peindre avec une palette limitée.

 
• Un meilleur équilibre dans votre peinture
• Facilité dans l’harmonie des couleurs
• Résultats aussi professionnels, que les vieux maîtres.
• Plus rapide à peindre
• Peut se traduire à l’acrylique ou peinture à l’huile
• Vous oblige à réfléchir sur le ton et la composition
• S’adapter à utiliser des couleurs chaudes et froides à obtenir un contraste plutôt que d’ajouter une couleur plus vive.
 

Une palette limitée est efficace.

Si vous aviez trois couleurs sur votre palette et utilisiez ces couleurs constamment, vous apprendriez à mieux les connaître.
Plus vous connaissez vos pigments, et plus vous serez en mesure de contrôler vos mélanges.

Problèmes rencontrés à la peinture à l'huile

Le problème avec la peinture à l’huile
d24f51ee0132b4e192b1dc11ccbb1f44
 

Peinture à l’huile

 
Peinture à l’huile peut être une substance étonnante à  travailler.
Mais si vous avez décidé de prendre ce médium pour peindre, que cela soit pour esquisser un croquis rapide, ou peindre un portrait hyperréaliste.

Voici, deux conseils à suivre avant de commencer votre peinture à l’huile.

 
Nous avons tous entendu parler du « gras sur maigre » et des peintures craquelées, mais n’ayez pas peur …
En réalité peindre à l’huile, c’est vraiment très simple, ci-dessous je vous donne un aperçu rapide d’un premier problème  que l’on peut rencontrer lorsque l’on travaille à l’huile.
 
En raison de sa composition même,  l’utilisation de la peinture à l’huile, peut créer quelques problèmes au fil du temps, ça, je pense que vous le savez déjà.
La couleur de l’huile d’olive dans votre cuisine est la même que celle de l’huile de lin dans vos peintures, cette couleur peut teinter les Blancs (les faire virer au jaune clair) et les bleus (les faire virer au vert) et cela devient  plus évident au fil des ans.
C’est pourquoi les peintures de la Renaissance se teintent  de ton  jaune/orangé, ce sont les couleurs chaudes que l’on découvre dans les clairs obscurs.

L’huile peut manger votre peinture !

 
L’huile peut également attaquer et pourrir les fibres de la toile quand vous utilisez une toile tendue brute, surtout si vous n’avez pas apprêté votre toile.
J’ai connu des artistes, qui peignaient directement sur une toile de lin ou de coton brute, sans encollage et sans Gesso. Au fil du temps, l’essence de térébenthine, l’essence de pétrole et l’huile utilisés  pour peindre, pénétraientt la fibre du textile, pour finir par la pourrir littéralement.
Apposer sur votre toile, un encollage à base de colle de peau ou de liant acrylique de type Bindex (marq.PEBEO), agit comme un joint d’étanchéité entre l’huile dans la peinture, les auxiliaires et la toile.
Les  toiles vendues en magasin spécialisé,   sont préparées  et apprêtées,  mais bien sûr vous pouvez, aussi  le faire vous-même.

Mais quelles sont les options?

 
colle-blanche-vinylique-cleopatre-flacon-de-1-litre-blanche-ecole-680651Colle PVA – quand j’étais étudiant sans argent, j’avais pris l’habitude de préparer mes toiles avec de la colle de type PVA.  Ce sont des colles de type colle à bois, colle blanche scolaire. Elles ne sont pas chères, et forme une barrière idéale. Toutefois attention, c’est bien pour des essais, quand on est étudiant, pour faire avec les enfants.  Ce n’est pas le choix idéal car elles peuvent devenir très fragiles et instables dans le temps, mais pour débuter, il est très économique. (à partir de 3 € le litre- Colle vinylique Cléopatre)432011700
 
Liant Acrylique  – Ils sont  à base d’eau, inodores, Avec un PH neutre et ils sont  pré-mélangés, c’est juste beaucoup plus cher que la colle PVA. (Env. 20 € le litre – Ici le Bindex de la marque PEBEO )
 
Colle de peau de lapin ou gélatine animale. – Oui vous avez bien lu, elle est l’un des moyens les plus traditionnels dans la préparation  d’une toile et elle est fabriquée en mélangeant la colle sèche(en grain ou en plaque)  avec de l’eau et doucement mélanger ensemble.
Par contre l’odeur est la pire odeur que je connaisse, il m’est arrivé de conserver ce mélange dans mon réfrigérateur.  Je ne vous dis pas le goût qu’on prit les aliments à coté. Vous trouvez la recette de la colle de peau dans cet article Fabrication d’un gesso
colle_de_peau_de_lapin
C’est un processus laborieux et puant que vous devez appliquer à chaud, mais pour créer une toile étanche à l’effet peau de tambour, je n’ai pas trouvé mieux, en qualité/ prix. (Prix de revient environ 3 € le litre préparé – 100 grs de colle de peau pour un litre d’eau)

Les  Toiles à peindre

 
La toile de coton, malgré sa préparation, elle a tendance à absorber plus rapidement le liant de la peinture (huile + medium ou essence), Il faut donc souvent mettre deux couches supplémentaires  à une préparation pour toile de lin. (à partir de 160grs env. 5 € 1m x 1.5m)
 
La toile de lin, ma préférée, on sait qu’elle a traversé le temps avec succès, il en existe en plusieurs grammages et grains de fibre (à partir de 310 gr env.  13€ 1m x 1.5 m).
 

CONSEIL

 
1 – Pour une vraie finition étanche, tendez la toile sur son châssis avant de l’encoller. Mais attention et surtout pour les grands formats, ne tendait pas trop la toile brut, il m’est arrivé d’exploser un châssis
 
2 – Honnêtement, pour avoir beaucoup pratiqué, sauf si vous possédez de vieux draps de vos grand-mères, Il n’y a aucun intérêt financier à monter sa propre toile avant un format équivalent au 30 F (92 cm x 73) 
formats-tableaux-Figure-Marine-Paysage
 

Pas à Pas Comment peindre un cerf par T.O'Conor

Avec plus de 80 000 j’aime sur sa page Facebook , L’artiste, Tony O’Connor, est une Rockstar des médias sociaux !

Mais c’est aussi un  peintre très talentueux spécialisé dans l’art animalier. Tony captive ses fans avec son art et des tutoriels comme,  Comment peindre un cerf  impressionnant.
J’espère que vous apprécierez sa «façon de peindre».

Etape 1

 
Esquisser librement le cerf … et quand je dis librement,  je veux dire :

  • Essayer d’obtenir de bonnes proportions
  • Essayer de tirer les bois à la recherche, d’espaces réguliers
  • Equilibré sur sa tête.

How-to-paint-and-awesome-deer

Étape 2

 
Je tends une toile de Lin 40×40 sur un châssis bois. Puis je mets une couche de Gesso, diluée, attention je couvre convenablement mon fonds de façon régulière et harmonieuse, car il me servira de fonds final.
J’utilise très légèrement, un charbon de bois de saule, pour commencer. Attention, si vous appuyez trop lourdement, cela va laisser une marque –
Cela signifie être très prudent. La peinture aura également tendance à se salir, donc c’est un bon exercice de patience et de contrôle …
how-to-paint-and-awesome-deer-2

Etape 3

 
Commencez à peindre … Je préfère commencer par le haut avec ce genre de pièce, travaillant de gauche à droite, comme je suis droitier. Personnellement, contrairement à certain de mes confrères et toi Thierry, je peins partie par partie, je ne couvre pas entièrement l’œuvre. Ici, je commence par les bois du cerf, et les oreilles.
how-to-paint-and-awesome-deer-3

Etape 4

 
Continuez par la tête puis le corps … Prenez une profonde respiration et surtout prenez du recul ….
Les pinceaux à l’huile et à l’acrylique, ont un manche long, pour que justement,  l’artiste puisse peindre éloignée de son support.
Je vais laisser ce tableau à sécher pendant quelques jours.
Ensuite je reviendrai dessus avec la construction de glaçures et des couches de couleur translucide pour donner espérons profondeur, la forme, la structure et le facteur «X» à la pièce!
Attention, pour cette partie, il faut absolument travailler avec des tubes huiles transparents ou au pire semi transparents.
how-to-paint-an-awesome-deer-

Invité:Tony O’Conor

Tony O’Connor   est un artiste de premier ordre. D’Irlande, il se spécialise dans les chevaux, Les chiens, les cervidés, les bovins,…!
oiseau tony o conord
 
 

Pas à Pas : Techniques Mixtes – Vase aux fleurs – Sandrine

Un bouquet de fleurs

green
Voici  la dernière technique mixte, de mon amie Sandrine, elle voulait expérimenter des techniques de peinture, en versant des acryliques fluides et bien sûr elle ne pouvait pas s’empêcher d’ajouter quelques modèles.
J’ai déjà utilisé mainte fois cette technique, quand je suis en manque d’inspiration
 
Voici les étapes qu’elle a  prises pour peindre cette peinture de fleur de médias mélangés:
IMG_6981
 
Elle a  commencé par sélectionner quelques bouteilles de peinture acrylique fluide, elle a  fini par utiliser seulement le bleu, le  jaune et le vert. Elle a aussi utilisé un médium  Gel  mat liquide.
 
Peindre le fons avec du gel medium
 
Pour cette technique de coulée, commencer par appliquer le Gel mat liquide partout sur la toile avec un couteau ou tout autre outil plat comme une spatule.
Quelques gouttes d acrylique fluide liquitex et daler
 
Ensuite, ajouter quelques gouttes d’acrylique fluide sur la surface du gel liquide.
IMG_6988
Ici, elle a  utilisé seulement l’acrylique liquide bleu et jaune.
IMG_6990
Ensuite, en utilisant le couteau à peindre, elle répand la peinture, ce processus permet de former de très belles textures  sur la toile.
IMG_7009
Une fois séchée, la toile était comme cela.
 
Maintenant, elle regarde la toile et essaye de faire des formes dans les motifs abstraits. Elle a décidé d’aller pour le thème des fleurs.
 

Mon AVIS

Ici Sandrine utilise une technique, que s’apprécie beaucoup, on commence à dessiner des formes au hasard, puis dans cet abstrait, on cherche des formes familières. C’est pratique quand on est à court d’inspiration.
IMG_7011
Après avoir décrit rapidement les formes, Elle a peint autour d’eux, avec de l’acrylique blanc.
IMG_7015
Lorsque toute la peinture blanche a été faite, le tableau ressemble à ceci. Quelques fleurs, un vase et elle pensait que  les formes sur la droite pourraient être les feuilles.
Elle  trouve qu’elle aurait besoin de forme supplémentaire sur la gauche pour l’équilibre.
IMG_7019
Pour rendre le vase différent des fleurs, elle le peint avec une couche acrylique bleue.
La bonne chose,  avec la peinture acrylique c’est qu’elle sera la plupart du temps  un peu translucide, de sorte que certaines formes  seront visibles  sur la vase sous la peinture bleue.
IMG_7022
Comme son procédé de peinture implique souvent de travailler en plusieurs couches successives, elle décide d’ajouter un peu de couleur à l’arrière-plan pour travailler sur une autre couche.
IMG_7023
Elle ajoute une texture à cette couche jaune par pulvérisation d’alcool.
IMG_7024

Textures d’alcool.

 IMG_7026
Elle ajoute des feuillages sur le fond peint en jaune avec un marqueur bleu.
IMG_7028
Ensuite, elle va utiliser un feutre blanc à base d’huile, pour ajouter plus de dessins et de définition des fleurs et le vase.
IMG_7030
 
Je décide de changer les formes des feuilles dans de petites fleurs.
IMG_7033
La dernière étape consiste à peindre ‘arrière-plan en blanc, mais cette fois elle peint autour des nouvelles conceptions, qu’elle  vient  ajouté.
green
Enfin elle ajoute un peu plus de décors avec le marqueur bleu sur le dessus du fond blanc fraîchement peint. Elle aime la qualité semi abstrait cette  peinture.

N’hésitez pas à me laisser votre avis sur l’oeuvre de Sandrine pelissier, dans les Commentaires ci dessous